Déclaration d'Indépendance Réaffirmé et Réassumé du Québec et de l'Acadie, avec le Grand Kanien'kéha:keh! | (PDF)

« Tous les hommes naissent égaux. Le Créateur nous a donné des droits inviolables, le droit de vivre, le droit d'être libres et le droit de réaliser notre bonheur…»

 

Cette parole immortelle est tiré de la Déclaration d'Indépendance des États-Unis d'Amérique en 1776. Prise dans un sens plus large, cette phrase signifie : tous les peuples sur la terre sont nés égaux ; tous les peuples ont le droit de vivre, d'être fortunés, d'être libres. La Déclaration d’Indépendance du Bas-Canada de 1837-1838 par Robert Nelson aussi aura été un document sans précédents.

 

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de la Révolution française de 1791 proclame également, dans toute sa gloire originalement légendaire : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits », et d’autres suivront dans le Monde.

 

Ce sont là des vérités indéniables. La déclaration d’indépendance de la République Socialiste du Vietnam de camarade Ho Chi Minh avait également ajouté ces mots immortels dans leur proclamation d’état souverain, et cela en est ainsi, en outre, pour les camarades Algériens dans leur glorieuse déclaration d’indépendance révolutionnaire. Les puissances anti-impérialistes comme le Vietnam ainsi que l’Algérie, qui ont obtenu leur libération national, sont les seuls à avoir réussi de respecter ces mots immortels, contrairement aux pays d’où ils en sont origines, ironiquement. Aujourd’hui la France de Macron écrase les Gilets Jaunes dans le sang faisant plusieurs Gilets Jaunes morts, des milliers blessés et emprisonnés… en dépit total des aveux du prolétariat Français, autant de Souche que de ses frères et sœurs Immigrants.

 

Et pourtant, pendant plusieurs décennies, les colonialistes Anglo-Saxons Canadiens (continuant où les colonialistes Britanniques ont arrêtés), abusant de l’étendard de la liberté et de la démocratie, ont violé notre terre et ont opprimé nos compatriotes. Leurs actes vont directement à l'encontre des idéaux d'humanité et de justice. De plus, nous observons que même les perfides crosseurs au pouvoir de la France et des États-Unis de l’Amérique, ont trahis les principes des déclarations de 1791 et de 1776, en faveur de crosser leurs peuples avec un système libéral et fasciste sordidement réactionnaire ; et foutre le bordel contre le reste du monde à travers le colonialisme, l’impérialisme, néocolonialisme, ainsi que des mercenaires terroristes et régimes pantins affiliés avec eux. L'État Québécois quant à lui, a été une expérimentation échoué qui s'est retourné contre lui-même et contre son peuple.

 

Dans le domaine politique, ils nous ont privés de toutes les libertés. Ils avaient déjà fait des atrocités innumérables contre nos Francophones, contre les Amérindiens/Autochtones/Premières-Nations, ainsi que continuent toujours à en faire des abus. Nous notons les crimes comme le grand Dérangement de 1755 (ou ils ont massacrés des dizaines de milliers d’Acadiens ainsi que de Micmacs), nous notons le génocide et nettoyage ethnique ainsi qu’assimilation culturel forcé et brutale du Canada et des Britanniques contre les Autochtones et contre les Francophones. Nous notons désormais également des atrocités impitoyables de répression politique dans lequel le Canada aurait non seulement ordonné la GRC et la SCRS à « réprimer les indépendantistes de la même façon que vous avez écrasés les communistes » dans une réunion avec P.E Trudeau, mais ils avaient également infiltré l’FLQ original avec des agents comme Carole Devault pour saboter le groupe original et créer un FLQ ombre qui fera des attentats faux drapeaux pour justifier la dictature Canadienne contre le Québec et contre les communistes, à travers la Loi des Mesures de Guerre. Nous savions aussi que des moyens similaires ont été appliqués contre les Patriotes…

 

Ces méthodes forçant la main du Parti Patriote, dans un contexte de devoir répliquer dans un rapport de force inéquitable. Ils nous ont imposé les lois inhumaines (Loi 78, Loi 59, Loi 64, Loi 62, Loi 70, Loi 106, Loi 186, C-51, nous pouvons en nommer plein d’autres de ces lois et projets de loi en cour). Ils nous ont imposé un régime politique de théâtre de quatre grand partis politiques pourris de politiciens vendus et collaborateurs avec l’établissement réactionnaire ainsi que subtilo-trotskiste du « Canada » libéral-impérialiste, Sioniste, néoféodal, fascisant, décadent, nihiliste, ainsi que colonialiste. Ils nous imposent ce foutu système dont une charade de dirigeants sont tous ensemble en réalité derrière les rideaux fermés alors qu’on fait croire aux citoyens de voter dans le cadre de cette recette, on fait croire que c’est cela de la véritable « démocratie ». Ils sont collaborateurs du Canada, collaborateurs des intérêts de la clique financière et fédéraliste avec toutes leurs fortunes qui ne cessent jamais de faire des profits sur le dos, sur le sang, ainsi que sur la transpiration des étudiants, des petites et moyennes entreprises, de nos entrepreneurs sincères, des Premières Nations, des ouvriers et des paysans du Québec et de l’Acadie qui travaillent dur à se casser leurs culs pour toute leurs vies. Nos hommes et femmes politiques honnêtes, nos policiers honnêtes, et ainsi de suite, plongés et forcés dans la complaisance, ont été dévirilisés devant l’imposture d’Ottawa et la puissance de la clique qui maintient son système en place.

 

De plus en plus vous nous imposez des politiques d’austérités thérapie choc ressemblent à ceux de Boris Nikolaïevitch Ieltsine, Igor Gaïdar, Mikhaïl Gorbatchev, Boris Nemtsov, et autres dans les années 1990s quand ils ont fait mourir 6,6 million à 10 million de Russes, plongé 74 million sous la ligne de pauvreté, plongé 13 million dans le paupérisme et misère totale de chômage et sans-abris ni revenue, fermé 70 000 usines du jour au lendemain, plongé plus de 80% des fermiers en faillite (toutes ses informations sont selon une étude de Lancet et le livre Doctrine du Choc par Naomi Klein) ; démantelé l’URSS contre les vœux de la majorité du peuple (alors que plus de 76% avaient voté en 17 mars 1991 de préserver l’URSS), lancé une chasse aux sorcières contre les communistes, ainsi que d’autres crimes ; tous cela avec le soutien de l’Occident complice, surtout des pourris de la famille et dynastie politique Clinton. De plus en plus vous nous imposez des politiques ressemblent à celles de la Margaret Thatcher despotique, de ceux du criminel Augusto Pinochet, de Mobutu Sese Seko, de Reagan, de Shinzo Abe, ainsi que plein d’autres scélérats du genre. Vous ne voyez pas que vous êtes en train de faire notre peuple Québécois crever avec toutes ces impitoyables politiques réactionnaires ? Cependant, la Bourse de Wall Street étant en chute libre, et notre économie lié à Washington DC par les accords de libre-échange, nous sommes en danger de couler avec le « Canada » fédéraliste si l’économie américaine coule. Une Grande Dépression ne tardera pas et sera désavantageux pour nos intérêts économiques, et des lois certes existent hélas qui peuvent permettre aux banques de piocher dans les comptes de nos particuliers, autant au « Canada », qu’au Japon, qu’en Europe, qu’aux USA.

 

Sur l’échiquier mondial une guerre aussi pourrait éclater avec des ramifications de nature impérialiste, de nature internationale, de portée gravissime envers la race humaine. C’est dans ce contexte ainsi que nous posons cette motion dans l’Assemblée Nationale du Québec, dans l’espérance qu’elle sera passé dans les plus brefs délais par nos députés, et ratifié aux yeux de la population toute en entière. Nous espérons aussi achever la création d’un Commissariat Populaire de la Défense Nationale, d’une Cour Constitutionnelle Québécoise, et d’une Assemblée Constituante, pour redonner au Québec sa virilité et sa force, et nous permettre de lancer un message clair à Ottawa et sa clique, dans l’évènement d’une contestation ou d’un rapport de force de leur part, envers notre Glorieuse Nation naissante à venir.

 

SECTION II : LA SUITE INTRODUCTOIRE : NOTRE HISTOIRE, NOTRE SURVIVANCE, NOS VÉCUS, ET VOS INJUSTICES

 

Vos coupures budgétaires, vos privatisations et « libéralisations » chocs, vos dettes odieuses, les riches qui ne font que devenir riche, les pauvres qui ne font que devenir pauvre, vous êtes en train de démolir le Québec, vous êtes en train de démolir un système de santé et d’éducation en crise depuis longtemps, vous êtes en train de tout démolir. Vous journalopes des masses médias de l’établissement collaborateur et de l’établissement Canadienne sont en train de diaboliser le Québec avec des mensonges Québécophobe ainsi que toutes sortes de rhétoriques pour semer la discorde, nous diviser en camps sectaristes ou de race pour empêcher un mouvement Québécois unis. Nous avons aussi remarqué comment vos réprimez les manifestations du peuple avec brutalité policière ou embauchez des foutus agents provocateurs pour justifier vos politiques de répression. Nous avons vu comment tous les organisations politiques mainstreams nous ayant gouvernés auparavant, sont tous des vendus et collabos, au point de voter ensemble contre la Motion sur l’Adoption du Salaire Minimum de $15. Nous voyons aussi comment certains sont de vrais larbins aux fédéraux. ASSEZ !

 

Ils ont construit plus de prisons que les écoles. Ils ont impitoyablement massacré nos patriotes; ils ont noyé nos soulèvements dans du sang, dans des carnages, dans la répression ainsi que de la diabolisation et des faux drapeaux. Ils ont entravé l'opinion publique; ils ont pratiqué l'obscurantisme contre notre peuple. Pour affaiblir notre Patrie Québécoise, ils nous ont poussés à utiliser le tabagisme et l'alcool pour coloniser une quantité inquiétante de notre population, les affaiblir physiquement et les opprimer de façon subtile. Une tactique ancienne des Anglo-Saxons et autres puissances Occidentaux réactionnaires pour dominer un peuple colonisé (comme les guerres d’Opium). Dans le domaine de l'économie, ils nous ont rançonné à l'épine dorsale, appauvri notre peuple et dévasté notre terre. Ils polluent entre-autres notre Grand Fleuve du Saint-Laurent… Ils ont tentés à plusieurs reprises, par les lois, par la répression, par la torture aux pensionnats, et par d’autres moyens honteux, de réprimer les Francophones, de réprimer les Métis, et de réprimer les Premières Nations et les Néo-Québécois pour les assimiler par la force dans un « Canada » Anglais. Lord Durham, et d’autres comme lui, avaient ouvertement déclarés leurs intentions de noyer le Québec… et en dépit de l’opinion publique Québécoise, Le criminel de guerre et le bandit impérialiste Sir John A. Macdonald fera pendre notre héros Métis mentalement vulnérable et torturé en incarcération, Louis Riel sans aucun procès impartial ni juste, allant même au point de dire « Riel sera pendu, même si tous les chiens du Québec devaient se mettre à aboyer ».

 

Ils nous ont volés de nos champs d’agricultures, de nos mines, de nos forêts et de nos matières premières. Ils ont diabolisé dans les grands journaux  et médias nos grands et nos grandes, allant entre-autres au point d’en assassiner, congédier, massacrer, torturer, exiler ou emprisonner certains, et d’en dépouiller d’autres. Les grands Daniel Johnson (Père), Louis Riel, les Patriotes de 1837-1838, Honoré Mercier, Pierre Vallières, Paul Rose, Michel Chartrand, Lionel Groulx, Yves Michaud, Martine Ouellet, André D’Allemagne, la juriste Marie-Claude Montpetit et d’autres peuvent en témoigner. Cela est sans oublier comment ils ont infligé, en pleine impunité, une Nakba aux Acadiens, aux Amérindiens, aux Métis et aux Québécois, avec des intentions historiquement prouvables de génocide et de nettoyage ethnique, dans le même style de la « Pacification » de la France coloniale contre l’Algérie entre 1830 et 1962, de la même façon que la Nakba des sionistes-israéliens envers la Palestine Occupé, de la même manière que pour ce dont les Irlandais et l’Inde et bien d’autres auraient soufferts sous les Anglo-Saxons britanniques, de la même sorte de terreur infligé par les américains sur leurs victimes (partant des amérindiens, aux africains-américains, aux minorités asiatiques et hispaniques, aux hawaiiens, aux Philippines, et plus tard d’autres cibles incluant les allemands (aux mains du Projet Morgenthau), les peuples soviétiques (durant l’agression occidentale-japonaise contre l’URSS entre 1918 et 1922 faisant des millions de morts au nom de restaurer le tsarisme par la force incluant le Massacre Chimique de Mourmansk en 1919 conduit par les britanniques et les américains) ; les colombiens, les vietnamiens, les cambodgiens, les laotiens, les nord-coréens, les irakiens, les iraniens (sous l’ère Qadjar (avec 8 à 10 million de morts sous cette dynastie qui collaborait avec les britanniques et américains) et l’ère du Shah Pahlavi (où plus de 300 000 personnes seront torturés par ce pantin des israéliens, américains, canadiens, britanniques, saoudiens et autres… sans compter plus de 60 000 morts pendant les tentatives de répression par le Shah Pahlavi et sa police secrète de la SAVAK contre la foi majoritairement Musulmane du pays, et contre les désirs nationalistes et communistes du peuple Iranien voulant reprendre leur pétrole et destin en mains), et pleins d’autres ayant vécus soit la déstabilisation par intermittence ou sinon l’occupation et l’agression directe par l’Anglosphère et des autres puissances impérialistes.

 

Ils ont monopolisé l'émission de billets de banque et le commerce d'exportation. Ils ont inventé de nombreuses taxes injustifiables et réduit notre peuple, en particulier notre paysannerie ainsi que nos ouvriers (cols blancs et colles blues) du prolétariat urbain, à un état d'extrême pauvreté de plus en plus inquiétant. Ils enlèvent le futur pour nos jeunes, leur enlevant tout espoir d’avoir un emploi stable, un futur stable, des standards de vies adéquats, une nutrition stable, une éducation supérieur, une habitation stable, ainsi que d’autres choses. Ils font crever nos vieux et nos vielles retraités, ils coupent sur leurs pensions, ils en mettent dans la rue… Ils mettent des patients de nos hôpitaux dans la rue, coupent sur le personnel et coupent sur la qualité des traitements. La collaboration entre les Québécois bourgeois et oligarque qui ont trahis leurs compatriotes dans la population ordinaire ; avec les truands capitalistes-colonialistes et fascistes qui dirigent le Canada et son établissement de vautours du secteur privé, est une collaboration profonde avec aucune limite ni fin. Ils abusent notre peuple. Ils nous oppriment, ils nous divisent, ils nous appauvri. Ils ont entravé la prospérité de nos compatriotes; ils ont impitoyablement exploité nos travailleurs et nos travailleuses. Ils veulent nous utiliser encore une fois comme poudre à canon pour leurs guerres néocolonialistes et impérialistes contre le reste du monde et vont probablement faire revenir cette conscription forcé comme en 1918 dont la glorieuse et fière nation Québécoise aurait toujours opposé depuis très longtemps et n’acceptera jamais.

 

De plus en plus ils (le Canada ainsi que ses outils collaborateurs) ne cessent pas à sous-développer le Québec, les Premières Nations, l’Acadie, et Terre-Neuve/Labrador. Ils ne cessent pas d’entraver, de marginaliser, de négliger, de réprimer, et de diaboliser et démoraliser le Québec, les Premières Nations, l’Acadie, et Terre-Neuve/Labrador. Ils ne cessent pas à vouloir coloniser nos mentalités et nous faire croire que nous sommes «pas capables» et «ne serons jamais capables» de bâtir ici une véritable Patrie indépendante et puissante et prospère qui s’occupera enfin de vraies affaires. Ils nous plongent dans la misère, dans la pauvreté, dans le chômage (avec des congédiements en masse), dans la rue (en augmentant les couts de vie et les couts d’habitation ainsi qu’en faisant de la gentrification, embourgeoisement et «gerrymandering» ; sans mentionner le rasage des bidonvilles), et dans la malnutrition (en augmentant les prix de la nourriture). La situation devient de plus en plus insupportable. L’Établissement Canadienne Tyrannique ainsi que ces Collaborateurs Québécois (les traites contre le Québec), sont déterminé dans leurs politiques d’appauvrir les gens ordinaires ici. Ils écrasent également les référendums en faisant venir des immigrants pour voter Non et en leur faisant de fausses promesses, et une fois arrivé la plus part d’entre eux commencent avec rien et commencent en crevant eux aussi (une perfidie totale par la clique mafieuse d’Ottawa). Les institutions canadiennes ne peuvent ni réellement intégrer ni donner des emplois ni fournir des services sociaux à des vagues d’immigration massive, et ne feront qu’encourager la fuite intellectuelle des pays d’origine, autant que l’appauvrissement mutuelle des Québécois et des futurs néo-Québécois. Le tabagisme, l’alcoolisme, les stupéfiants comme le cannabis, servent à notre déboussolage collectif, à notre colonisation, aussi frappant qu’avec l’Opium en Chine aux mains Anglo-Saxonnes et Françaises, et dans l’Amérique Latine et ailleurs comme l’explique Gary Webb dans son livre « Dark Alliance ». Vos bases militaires empiètent notre territoire et nous humilient, comme ils le font envers les Inuits, envers l’Île Jeju, envers Okinawa, Groenland et d’autres. Des pauvres gens ont été dépossédés de leurs terres dans l’Histoire pour héberger cette présence criminelle et impérialiste.

 

Au nom des générations martyres de lesquelles elle reçoit sa vieille tradition de l’identité nationale, le Québec, à travers nous, convoque ses enfants à son drapeau et ainsi frappe pour sa liberté. Ayant organisé ainsi que entrainé sa Virilité Nationale à travers son organisation politique parlementaire révolutionnaire, l’Assemblée Nationale du Québec (sous la direction de notre Mouvement et de nos députés) ainsi que les regroupements Guerriers des Premières-Nations, en plus de par le biais de son organisation militaire ouverte, les Brigades Populaires de Libération Nationale (qui seront renommés plus tard en tant que les Forces Armées Républicaines Québécoises), ayant patiemment perfectionné sa discipline, ayant résolument attendu le bon moment pour se révéler, maintenant, elle s’empare de ce moment, par ailleurs soutenu par ses enfants Acadiens exilés à l’étranger ainsi que par des vaillants alliés dans le monde anti-impérialiste, tout en se fiant en premier sur sa propre puissance, elle frappe en pleine confiance de la victoire. Nous déclarons le droit du peuple du Québec à l’appropriation du Québec et au contrôle absolu des destins Québécois, d’être souverain et en outre incontestable. La longue usurpation de ces droits par une puissance étrangère ainsi que son gouvernement n’a pas éteint ces droits, ni peut-il jamais être éteint sauf par la destruction du peuple Québécois, ce dernier étant une chose dont nous allons tout faire pour empêcher.

 

Évoquant les âmes des grands camarades de notre historique et présent (Sir Robert Peel, Robert Nelson, Pierre Vallières, Paul Rose, Hardial Bainz du PCCML, Sandra Smith, Pierre Chénier du PMLQ, Philipe Dujardin du PCQ, Louis Riel, Yves Michaud, Yakov M. Rabkin, Martine Ouellet, Marie-Claude Montpetit, Jacques Parizeau (malgré sa défense erroné du traité ALENA de libre-échange ; pour son exposition du référendum truqué dé 1995), Charles Hindelang, Pierre-Rémi Narbonne, Amable Daumier, Chevalier de Lorimier, François Nicholas, Lucien Gagnon, Lionel Groux, Daniel Johnson (assassiné par la SCRS), Norman Béthune (grand héro maoïste et médecin), Louis-Joseph Papineau, André D’Allemagne, Robert Laplante, David Leroux, Honoré Mercier, Michel Chartrand, Pierre Dubuc, Pierre Beaudet, les Warriors Mohawks, Gabriel Nadeau-Dubois, Sol Zanetti, Paul Sauvé) ainsi que les grands hommes et femmes d’états révolutionnaires et bienveillants et héroïques et patriotiques voir aussi folkloriques et grands penseurs du reste du monde entier (Robin des Bois, Diégo El-Zorro, John Wayne, Roi Arthur Pendragon de Camelot, D’Artagnan des Trois Mousquetaires, Zhao Zilong, empereur Jimmu, ainsi que les 47 samouraïs Rônin rebelles ; James Connolly, Bobby Sands, Alan Ryan, Patrick Mc Callaghan de Mullingar, Reine Zénobie, Gracchus Babeuf, Frantz Fanon, Henri Wallon, Charles de Gaulle (sur ses positions antiaméricaines concernant le Vietnam et les bases militaires américaines en France, son alliance gaulliste-communiste, son rapprochement aux soviétiques, son retrait de l’Algérie et sa réconciliation avec l’FLN ce qui aurait provoqué les tentatives américaines de l’assassiner et le renverser en 1961 et en 1966), le Front Populaire français des années 1930s, les Communes françaises des 1870s, Alain Soral, Ahmed Ben Bella, Houari Boumédiène, Belkacem Krim, Abdelaziz Bouteflika, Mohamed Boudiaf, Arezki Belkessam, Mohammed Abdelaziz (du Polisario), Gamal Abdel Nasser, Abdelhakim Abdel Nasser, Abdelfattah al-Ismail, Habib Bourguiba, Abdullah Ocalan, Grup Yorum, Général Mohammed Dakheel al-Qaţani, Bachar al-Jaafari, Suleiman Franjieh, Mihrac Ural, Sulaiman al-Wahhash, Rafiq Shahadah, Hafez el-Assad, Bachar el-Assad, Chukri al-Quwa’atli, Mouammar el-Kadhafi, Hannibal, Abdel Karim Qasim, Ahmed Hassan al-Bakr, Saddam Hussein le Pantin Repenti devenu Lion, George Habashy, Rafiq Hariri, Leila Khaled, Yasser Arafat, Ilan Halevi, Ilan Pappé, Stav Shafir, Natalie Cohen Vaxberg, Achinoam Nini, Cheikh Nimr al-Nimr, Suhail al-Hassan (commandant des forces Tigres parachutistes élites de l’armée arabe syrienne), Cheikh al-Bouthi, Abdel Malik al-Houthi, Sayyed Hassan Nasrallah, Julia Boutros, Mohammed Mossadegh, Ruhollah Khomeiny, Sayyed Ali Husseini Khamenei, Mahmoud Saborjian Ahmadinejad, Simone Veil, Marion Sigaud, Antonio Gramsci, Giuseppe Garibaldi, Mustafa Kemal Atatürk, Mohammed Najibullah, Babrak Karmal, Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Desmond Tutu, Nelson Mandela, Julius Nyerere, Kwame Nkrumah, Robert Mugabe, Yahia Jammeh, Ahmed Sékou Touré, Mathieu Kérékou, Léopold Senghor, Mengistu Hailé Mariam, Gaafar Numeiry, José Eduardo dos Santos, Jerry Rawlings, Joaquim Chissano, Sam Nujoma, Ernest Ouandie, Jawaharlal Nehru, Indira Gandhi, Rajiv Gandhi, général Aung San, camarade Pranchanda, Enver Hoxha, Nicolae Ceausescu, Aleksandar Rankovic, Karadzic, Slobodan Milosevic, Ratko Mladic, Mislad Fazlic, Iosif Vissarianovich Staline, Vladimir Ilecha Lénine, Léonid Ilecha Brezhnev, Alekseï Kossyguine, Podgornyï, Yuri Andropov, Aleksandr Dugin, général Konstantin Pavlovich Petrov, général Igor Lebedev, Vladimir Vladimirovich Putin, Dimitri Rogozin, Sergueï Shoigu, Sergueï Lavrov, Léon Tolstoï, Guénnadi Ziouganov, Akhmad Kadyrov, Ramzan Kadyrov, Sergei Aksyonov, Nataliya Poklonskaïa, Maria Zakharova, Mikhaïl Kalachnikov, Vassili Zaitsev, Aleksandr Loukachenko, Patriarche Kirill, Aleksandr Zinoviev, Aleksandr Zarkhachenko, Ryurik I, Svyatoslav Igorevitch le Brave, Piotr I le Grand, Yekaterina II la Grande, Général Broussilov, Père Grigori Gapon, Félix Derzhinzskiy, Aleksandr Prokhorenko (nom de guerre « Denis Tukmanov ») le militaire Rambo Russe Mort en Syrie, Magomed Nurbagandovich Nurbagandov, Aleksandr Souvorov, Aleksandr Nevskiy, Dimitri Donskoï, Kouzma Minin, Dimitri Pozharskiy, Mikhaïl Koutouzov, Alexeï Mozgovoï, Mikhaïl « Givi » Tolstikh, Kommandir « Motorola », Aleksandr Babayevich Mozhayev, Igor Strelkov, Igor Plonitskiy, Piotr Symonenko, Oleg Buzina, Elena Bondarenko, Oleg Tsarov, Natalia Vitrenko, Samantha Smith, John F. Kennedy, Édouard Snowden, Russell Bonner Bentley, Mike Prysner, Régis Tremblay, Oliver Stone, Abby Martin, Rachel Corie (américaine bulldozé, enterré, et abattu par la Tsahal du régime sioniste-israélien), Leith Abou Fadel (fondateur d’Al-Masdar, la « Source », un bon journal syrien antimondialiste), Martin Luther King Jr, Malcolm X, Muhammad Ali, Paul Craig Roberts, Dennis Banks, général Wesley Clark, Michael Moore, Gary Webb, Robert Lindsay, Josef S. Son, Rosa Parks, Webster G Tarpley, Anthony C Sutton, Tony Benn (grand révolutionnaire, politicien, chef syndical britannique), George Galloway, Guy Fawkes, Julian Assange, Gough Whitlam, John Pilger, Ulrike Meinhof, Rosa Luxemburg, Sophie Scholl, Karl Marx, Friedrich Engels, colonel Klaus Von Stauffenberg, Olof Palme, Folke Bernadotte, Olaf I, Ólafur Ragnar Grímsson, Sihanouk, Ho Chi Minh, Vo Nguyen Giap, Qin Shi Huangdi, Han Feizi, Confucius, Mao Tsé-Toung, Sun Yat-sen, Madame Sun, Zhou Enlai, Hua Guofeng, Peng Duhai, Xi Jinping, Sun Tsu, Lao Tzi, Cheng Bingde, Zhang Lé, Li Zicheng, Kubilaï Khan, Tokugawa Ieyasu, Oda Nobunaga, Uesugi Kenshin, Takeda Shingen, Sheikh Imran Hossein, Chin Peng, Cik Dat bin Anjang Abdullah, Achmed Sukarno, Hu San, Kim Il-Sung, Kim Jong-Il, Kim Jong-Un, Fusako Shigenobu, Emiliano Aguinaldo, Rodrigo Digong Duterte, Imam Ali, Imam Hussain, Père Walter Lini, l’FLNKS kanake, général Emiliano Zapata, général Pancho Villa, général Sandino, général Toussaint l’Ouverture, l’ex président Aristide d’Haïti, Patrice Bishop, Hudson Austin, Fidel Castro, Ernesto Ché Guevara, José Marti, Camilo Cienfuegos, Salvador Allende, Commandant Timoléon « Timochenko »s Jiménez, Daniel Ortega, Vercingétorix, la Reine Boudicca, Alfred I le Grand, José Pépé Mujica, Rafael Trujillo, Rafael Correa, Nestor Kirchner, Cristina Fernandez Kirchner, Hugo Chavez, Nicolas Maduro, Dilma Rousseff, Évo Morales, Lucio de Silvia, Spartacus, Eduardo Galeano, Juan Perón, Éva Perón ainsi que d’autres hommes et femmes intègres de l’Humanité), nous faisons appel à la mobilisation de l’esprit national québécois pour un autre soulèvement populaire national contre l’établissement canadien réactionnaire ainsi que décadent. Nous considérons dans le contexte actuel, la réinformation, la promotion des bienfaits de l’indépendance, l’organisation d’une grève générale, des manifestations d’envergure ainsi qu’un boycott général (où tout le monde arrêtera de travailler, d’acheter, de voter et d’investir son énergie dans ce système pourri) comme étant notre parcours de résistance contre Ottawa. D’autres méthodes de soulèvement dépendront uniquement de comment l’état canadien et l’oligarchie de la haute finance répondront envers les ci-dessus méthodes de soulèvement pacifique du peuple québécois. Le peuple résistera dépendant de la façon dont Ottawa réponds envers les aspirations du peuple. Des milices populaires sont déjà en train de se former depuis un bout de temps, légalement avec de l’équipement d’ici et avec des licences. Ils défendront le peuple s’il s’avère nécessaire de le faire.  Le pouvoir à Ottawa décidera, dans ses actions éventuelles, comment la population va riposter.

 

Cependant nous déplorons avec indignation que le Canada ainsi que ses larbins collaborateurs de la bourgeoisie québécoise ont échoué leurs obligations envers le peuple, autrement dit d’adhérer au traité international sur la réduction de la pauvreté dont ils sont signataires. Ceci dit, nous notons avec véhémence l’échec du système actuel de pouvoir réduire la pauvreté, la misère ainsi que la souffrance icitte. Nous condamnons donc ce pourri système aux dépouilles de l’histoire, puis nous faisons appel au peuple de s’organiser contre le statu quo actuel des choses. De plus, nous notons que comme en Irlande, historiquement nous avons eu à devoir résister en 1917 et 1944 contre la conscription du Canada qui voulait forcer les ouvriers et paysans à aller dans ses guerres comme poudre de canon, le temps que la Première Guerre Mondiale n’était qu’une arnaque sanglante entre plusieurs puissances impérialistes compétitives, ainsi que le temps qu’en dessous de la table pendant la Grande Guerre Patriotique les alliés occidentaux capitalistes-impérialistes de l’Anglosphère soutenaient l’Allemagne Hitlérienne (cet « ennemi ») pour continuer son agression sanglante contre l’URSS (les Nazis et leurs collaborateurs iront massacrer 21-47 million de civiles soviétiques). Nous avons eu comme en Irlande en 1916, nos soulèvements populaires ainsi que nationaux pour résister le service militaire envers le Canada (1916-1918/1944), larbins des Britanniques et des Américains. Michel Chartrand l’avait dit aussi bien : « les meRdias nous diraient de collaborer avec les forces établies et puis avec les gouvernements établies, nous leur disons que nous ne serons pas complices de leurs turpitudes et que nous voulons contribuer et collaborer à aucuns prix dans aucunes circonstances. On va se mettre on opposition carré au pouvoir, on va aider tous ceux qui veulent protester, contester et faire la Révolution » ! Notre Mère Patrie vibre d’une Histoire riche en résistances contre le « Canada » fédérastre, malgré nos nombreux échecs et culs-de-sac. Nos braves gens ont, à travers l’Histoire, pris les rues et/ou les armes pour s’insurger, dès que leurs droits en étaient le moindrement menacés. Nous avions, à travers toutes ces luttes, autant pacifiques et démocratiques que juridiques ou constitutionnalistes et armées, réussis à nous obtenir plusieurs droits dont nous pouvions à un certain point jouir aujourd’hui, mais le chemin n’est pas terminé, et ne sera pas terminé, pas tant que nous serions complètement, de jure, officiellement, dans le pur sens du terme, une Nation indépendante avec le contrôle total sur ses assises, sur son État, et surtout sur son destin. Jean Claude Pomerleau le disait bien, comment pouvions-nous nous dire capables de défendre notre bien-être public si notre État n’est pas complètement dans nos mains et que nous y assistions à son dévergondage dans le cadre de la mondialisation du néolibéralisme ? Le nationalisme doit être défendu. Il est clair que nous ne pouvions plus demeurer indifférents à la situation qui se déroule, au démantèlement et à la dépossession du Peuple Québécois. Le libéralisme postmoderniste prend son pouvoir dans la dépossession, dévirilisation, et la stérilisation identitaire.

 

Dans le cadre de nous vendre le mensonge qu’est le « Canada », ils nous cachent en grande partie, les côtés sombres de cette nation artificielle, cette construction et cette offuscation de nature pompier-pyromane, ayant ses origines, en toute sournoiserie, dans le feu et dans le sang. Jamais aucun Québécois de Souche, ni Acadien de Souche, ni autres Français-Canadiens de Souche, ni Amérindiens Autochtones-Allochtones de Souche, ni Anglophones ni Allophones, ni Métis, ni Nouveaux Arrivants ni même les gens ordinaires de l’Anglo-Saxonnerie n’ont été consulté pour faire ce « pays », cette « fédération » construite sur un faux narratif officiel. Jamais on ne nous a consultés non plus, lorsque que toute une gamme de lois et de projets de loi, et de statuts constitutionnels ont été passés pour mettre en place ce régime illégitime et illégal. Nous pouvons parler de l’Acte Indienne, de l’Acte de la « Civilisation » Graduelle, de la Loi de la Taxe sur le Chinois, de l’annexion du Labrador vers Terre-Neuve, de l’ALÉNA avec les États-Unis d’Amérique, de notre statut auprès de l’OTAN et de l’ONU, de l’Agenda 21 de l’ONU visant le dépeuplement mondial, l’Acte de « Sédition », l’Acte de Québec en 1774, l’Acte de 1791, l’Acte de l’Union de 1840, l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique de 1867 (notre « fondation » avec la collusion de Patriotes accommodés sous le cadre de « l’accommodement raisonnable »), les « Lois Spéciales » passés contre les Grèves des 1970s, la Conscription de 1916-1918 (et les fusillades contre nos manifestants pacifiques lorsque nous avions voulus nous y opposer), la « Loi » sur les Mesures de la Guerre, le Statut de Westminster en 1931, le Rapatriement Constitutionnel de 1982 sans la signature du Québec, la Loi sur la « Clarté » Référendaire, la Loi C-51 sortant quasiment directement de 1984 par George Orwell, la Loi 64 des registres aux armes à feu, la Loi 62 de Philippe Couillard, le Projet de Loi 59 (qui aurait pu servir pour davantage entraver nos libertés sous des prétextes de bien-pensance), la Loi 78, la Loi 70, la Loi 106, la Loi 186, de la Loi 89 en Ontario, du Règlement 17 contre la langue Française dans le Canada Anglais, et autres raisons pour nous de gerber envers cette dite « fédération ». Au niveau des Premières Nations, Justin Trudeau continue de repousser l’enquête fédérastre sur les disparitions Autochtones-Allochtones, et des écœuranteries continuent toujours de se faire contre les Mig’macs qui veulent pêcher leur saumon de la façon traditionnelle. La traite de personnes dont Marie-Claude Montpetit voulait exposer du fédéral des libéraux et des conservateurs et de leurs collaborateurs provinciaux, continue de se faire sans entraves, et la situation ne règle toujours pas concernant les injustices économiques et les injustices historiques envers la nation Québécoise.

 

Le « Livre Noir du Canada Anglais » (Tomes 1, 2, 3) par Norman Lester, « Le Colonialisme au Québec » par André D’Allemagne, le livre « Les Nègres Blancs d’Amérique » par Pierre Vallières, « L’Idée d’Une République au Québec » par les Éditions VLB, « Le Livre Qui Fait Dire Oui » par Sol Zanetti, le discours de Martine Ouellet suite au « Brexit », « L’Autre 150ème » par des auteurs collectifs, « Ottawa et Empire : le Coup d’État Militaire au Honduras » par Tyler Shipley, « Canada Impérialiste » par Todd Gordon, « Le Sang de l’Extraction : Impérialisme Canadien en Amérique Latine » par Todd Gordon et Jeffrey Webb, le documentaire « Kanehsatake : 270 ans de Résistance » par Alanis Obomsawin, le documentaire « La Couronne cherche-t-elle à nous faire la guerre » par Alanis Obomsawin, le documentaire « Les Évènements de Ristigouche » par Alanis Obomsawin, le documentaire « Ce Silence qui Tue » par Kim Obomsawin, le « Livre Noir du Colonialisme » par Marc Ferro, le livre « Confessions d’un Tueur sur Gage Économique » par John Perkins, « L’Anesthésie Générale » par David Leroux, « La Quatrième Théorie Politique » par Aleksandr Dugin, « Jeux de Coulisses » par Annie Trudel, « Détournement d’État : Un Bilan de 15 ans de Gouvernement Libéral », le documentaire « Guerre Secrète contre l’Indépendance du Québec », le documentaire d’Indigo Sun « Révélation Choc : La Filaire Politique Canadienne de la Prostitution », « Desmarais : La Dépossession Tranquille » par Maître Richard Le Hir, « Le Démantèlement Tranquille » par Steve E. Fortin, « L’Autre Histoire de l’Indépendance » par Pierre Dubuc, « Le Québec et la Nouvelle Donne Internationale » par Pierre Dubuc encore une fois, et plusieurs centaines à quelques milliers de d’autres sources dont nous pouvons facilement consulter, prouvent que le Québec a raison, et qu’Ottawa est dans le tort. Même le Ministère des Affaires Étrangères de la Fédération de Russie du grand Président Vladimir Vladimirovich Putin, du ministre Sergei Lavrov, aura fait un rapport en avril 2015, une grosse brique, dont un chapitre entier est consacré à prouver que le fascisme se déroule beaucoup plus souvent et méchamment dans le « Canada » Anglais, que ce qu’on accuse souvent le Québec d’en être coupable. Dans tout ce merdier, c’est le Québec qui a raison, ce sont les Premières Nations qui ont raison, c’est l’Ancienne Acadie qui a raison, et ce sont les fédérastres du « Canada » à Ottawa son siège suprême, qui ont dans les faits, tort.

 

La création du « Canada » n’a été qu’une passation de bâton entre Londres et Ottawa, et plus avec la complicité de Washington DC et même de Paris (depuis Sarkozy). La création du « Canada », comme la dissolution de l’Union Soviétique par les Accords de Belazhyova sous les perfides Mikhaïl Gorbatchev et Boris Ieltsine en outre du reste de leur clique oligarchique, et de la dissolution de la Yougoslavie en 1990 par Anton Markevitch, ont une chose en commun, c’est qu’ils ont été faits en dépit complet de l’opinion instruit du peuple ordinaire, sans consultation démocratique participative sur ces questions, et par ailleurs, la répression dans le feu et le sang s’en suivra contre ceux qui ont osé se tenir debout pour les contester. Rien qu’en Union Soviétique, il y avait pourtant eu un Grand Référendum Soviétique Étouffé du 17 mars 1991 dans lequel plus de 76% des peuples Soviétiques (dont incluant plus de 80% des ukrainiens), auraient voté OUI en faveur de la préservation du Communisme et des frontières Soviétiques. En dépit de ce plébiscite, Gorbatchev et Ieltsine, avec leurs collaborateurs au domicile, et leurs maîtres en Occident et ailleurs, vont ignorer ce référendum, vont écraser dans le sang le Mouvement August de 1991 et de Novembre 1991, et vont signer les Accords de Belazhyova avec des oligarques biélorusses, ukrainiens et kazakhs pour dissoudre l’Union Soviétique illégalement. L’Ukraine se proclamera illégalement avant même de tenir une consultation publique sur la question, et en dépit total des russophones et tatars majoritaires vivant dans la région du Donbass et de la Crimée. Les néonazis feront surface à travers plusieurs partis et organisations politiques et vont rapidement amener l’Ukraine, au fil des années, dans son état libéral appauvri sauvagement sanglant, et dans son fascisme antirusse et antimusulman comme nous pouvons voir aujourd’hui depuis le début de la guerre actuelle contre le Donbass Insoumis en 2014 jusqu’aux temps présents. Les documentaires « Ukraine en Feu » et « Conversations avec Putin » par Oliver Stone, en outre du documentaire « Trente Secondes Avant Minuit : le Dernier Appel au Réveil » par Régis Tremblay, en détaillent assez bien sur ce conflit.

 

Des centaines de d’autres sources facilement consultables peuvent aussi nous montrer les atrocités de la nouvelle Junte de Kiev post-Euromaidan, et ce avec le soutien massif et sournois d’Ottawa, Londres, Paris, Berlin, Varsovie, Rome, Washington DC, Madrid, Lisbonne, Tel-Aviv, Chisinau, Sibille (Géorgie), Riyad, Amman, Doha, Ankara, Casablanca (ou Rabat), Zagreb, Zurich, Bruxelles, Amsterdam, Tokyo, Seoul, et d’autres complices complaisants de la mondialisation néolibérale, en dépit de ce qui se passe en ce moment, et des atrocités mortifères et nauséabondes de Kiev, de ses militaires, de la SBU (services secrets), des milices néonazis avec la Garde Nationale (incluant les bataillons Aidar et Azov… et Praviy Sektor de Dimitri Yarosh). Le Donbass, tout comme le Québec, tout comme les Premières Nations, tout comme l’Acadie, tout comme les Irlandais de jadis et les Nord-Irlandais de nos jours, tout comme la Palestine, tout comme les Algériens et Vietnamiens de jadis, tout comme le Yémen, tout comme les Sahraouis, tout comme les Portoricains et comme bien d’autres autant dans le passé que dans le présent, ne veut que son droit à l’autodétermination, devant un régime ukrainien qui fait complètement fi de ses droits linguistiques, démocratiques, économiques, politiques, juridiques, culturels, et ainsi de suite. Plus de 80% des ukrainiens vivent maintenant sous le seuil de la pauvreté grâce à ce régime… et son austérité. Nous n’allons pas tarder de tomber dans cette situation ici au Québec Occupé même, si nous continuons de larguer sous le joug du fédéralisme « Canadian » actuel. Par ailleurs, Ottawa autant que ses collaborateurs au Québec Occupé, pour bien des innocents dans la population ordinaire, sont coupables de ne pas avoir adhérés au Pacte International des Droits Socioéconomiques et Culturels, ni la Loi sur la Pauvreté L-7/L-112 de 2000 ici au Québec, ni l’article 45 clause 6 de notre Charte des Droits et Libertés du Québec, et nous avions assisté à un spectacle d’augmentation de la pauvreté et de la misère par les privatisations, les libéralisations, les coupures budgétaires dans le social et le public, en outre de d’autres aspects de cette austérité incluant aussi la véritable cause du problème (32% de l’endettement) : les réductions des transferts fédéraux d’Ottawa pour nous mettre des pressions et nous plonger avec le reste du « Canada » dans ce programme austère néolibéral. Le philosophe Russe Aleksandr Zinoviev avait bien raison de prédire, que la fin de l’Union Soviétique, aura été la Fin de la Social-Démocratie en Occident, vu que les forces du Capital ne voient plus nécessaire de faire compétition en matière de la justice sociale. C’est ainsi que nous nous retrouvons dans notre situation actuelle aujourd’hui, en outre que notre identité y soit menacé. L’hégémonie libérale-libertaire-nihiliste-hédoniste postmoderniste vise à nous déviriliser, nous déposséder, nous dépouiller, nous corrompre. Il vise aussi à détruire nos identités et à nous coloniser autant mentalement que physiquement. Nous vivons ainsi et crevons ainsi dans ces temps dangereux. Une grande quantité de gens ont aussi connus une augmentation de problèmes de santé physique et mentale depuis le néolibéralisme.

 

En France encore une fois, la population Française de Souche, autant que les Français d’origines Immigrantes, nous prouvent encore une fois, qu’ils et elles en sont toujours capables de se mobiliser pour effectuer des changements. Malgré tout l’historique de répressions sous les honteuses autorités parisiennes, le peuple Français refuse de s’agenouiller. Malgré les 20 000 à 150 000 morts par la France contre les Communes en 1871, malgré les répressions fulgurantes contre les rébellions de 1848 suite à la publication de la Manifeste Communiste, malgré le génocide Vendéen faisant entre 200 000 à 600 000 morts catholiques opposés au pouvoir de Paris, malgré les 4 à 6 million d’Algériens massacrés par la France coloniale entre 1830 et 1962, malgré les faux drapeaux de l’État (incluant l’affaire de Caseneuve, et les longues listes de choses dans « 56 » Tomes 1 et 2 par le journaliste Jean-Loup Izambert), malgré les Massacres à Paris de milliers de Français de Souche et d’Algériens de Souche sympathisant avec le FLN, malgré les 40 000 à 100 000 malgaches massacrés en 1947 par la France coloniale, malgré les 1 million de Vietnamiens massacrés avant 1954 par la France, malgré l’État d’Urgence de François Hollande, malgré la répression menant à la Révolution de 1793, malgré la brutalité policière sous Emmanuel Macron (et sous Nicolas Sarkozy, sous François Hollande, sous Jacques Chirac, sous François Mitterrand, sous Valéry Giscard d’Estaing, et d’autres), malgré la répression contre le Front Populaire des années 1920-1930 du prolétariat Français, malgré la répression hitlérienne-mussoliniste sous Pétain, et ainsi de suite… jamais une fois le peuple Français ne s’est agenouillé, et jamais une seule fois ne seront-ils agenouillés. Depuis 2012-2016, 2017, 2018, et allant en 2019, les Manifestations n’ont qu’augmentés contre la Loi Taubira, contre la Loi Khomri, contre la Loi Macron, contre l’austérité, contre les traités de la mondialisation, contre l’impérialisme jingolâtre de la France aux côtés de l’Anglo-Saxonnerie, contre la décadence, contre la dévirilisation, contre l’occupation de la Palestine, contre le CRIF sioniste, contre le capitalisme prédateur, contre le fascisme néolibéral et leur système défaillant, contre la criminalité, contre les coupures sur les pensions de retraite… Maintenant un grand soulèvement prolétaire, fonctionnaire, étudiant, retraité, syndical-gréviste, national, multiconfessionnel, traditionnaliste, moraliste et populiste se fomente dans les rues de la France. La Gauche du Travail et la Droite des Valeurs en est son mot d’ordre subtil, mobilisant Chrétiens et Musulmans ensembles, mobilisant jeunes et aînés ensembles, mobilisant Juifs antisionistes ensembles, mobilisant même des dissidents parmi la police et parmi les militaires, et ce mouvement s’appelle les « Gilets Jaunes ».

 

Le Pôle de Renaissance Communiste de la France prône lui aussi une coalition communiste-gaulliste dans le sens d’un fusionnement gauche-droite contre le pouvoir libéral fascisant. Des généraux militaires (Henri Poncet (qui a dénoncé les amalgames antimusulmans des médias), Christophe Gomart (qui a dénoncé le narratif américain officiel concernant l’Ukraine) et Vincent Desportes qui aura dénoncé et déclaré devant le Senat Français que c’est bel et bien les États-Unis d’Amérique et sa CIA, tout comme le Mossad, qui ont créé Daech pour déstabiliser la Syrie el-Assad et l’Irak et s’en prendre à l’Iran et au Liban dans le but de briser l’Axe de la Résistance contre Tel-Aviv) ont ouvertement dénoncés le système. Les plus fanatiques défenseurs désespérés du pouvoir actuel rallié autour d’Emmanuel Macron, mobilisèrent une répression brutale sans appel et sans équivalents. Plus encore que la répression subi par le mouvement de Nuit Debout, par les Manifestions contre la Loi du Travail, et ainsi de suite, les répressions contre les Gilets Jaunes se poursuit avec une intensité assez barbaresque et cruelle envers des quantités inquiétantes de victimes. Les droits démocratiques du peuple Français se font brimer de plus en plus. Des grands héros contemporains comme Alain Soral, Alain de Benoist, les Antigones, Marion Sigaut, Ariel Biheran, Youssef Hindi et ainsi de suite sont menacés par des mesures de censure et des poursuites pour les empêcher de discuter les vraies affaires. Puis entre-temps, la Corse continue de vivre une répression assez féroce, et malgré cela, le Front de Libération National de la Corse continue de lutter, avec ses trois mille partisans, contre l’occupation française de leur nation. Les Bretons, avec les Bonnets Rouges et d’autres mouvements de résistance, continuent d’affronter la France et d’inspirer le reste du Vrai Monde Libre, de l’Axe de la Résistance et de la Moralité Eurasienne-Tricontinentale-Autochtone, de l’Internationale du Prolétariat et des Pays Antimondialistes, avec leur courage audace et indéfectible. Les occitans et autres peuples indigènes réclament toujours la justice pour les excès dont ils ont subis (sous forme de punition corporelle institutionnelle et autres mesures brutales) lorsque les Parisiens (autant de l’ancien régime pré-1793 que depuis 1793 jusqu’au XXIème siècle) auraient décidés d’imposer leur version du Français au détriment des autres langues. Nous ici, avions historiquement vécus la censure et la répression linguistique Anglo-Saxonne « Canadian » et Britannique contre notre langue nationale, le Français du Peuple, et les Premières Nations l’ont vécu dans les pensionnats anglo-saxons, où ils seront forcés de s’assimiler vers l’Anglicisation, et où le but était de « tuer l’Indien en soi ». C’était un génocide et une répression linguistique. Sans oublier Règlement 17 passé pour entraver le Français, dans le but de faire une liquidation linguistique pour assurer le monopole anglais sur le « Canada ».

 

En Irlande, les britanniques avaient l’habitude, de massacrer entre 1916 et 1921, n’importe qui qui voulait parler l’Irlandais Gaélique et le Celtique. En Palestine, porter son drapeau et parler en Arabe peut souvent se faire interdire en présence du Tsahal (les militaires sionistes-israéliens), du Shin Bet (police secrète israélienne), et du Mossad (services secrets). Au Donbass, l’Ukraine post-Euromaidan de 2014 aura passé très proche de passer une motion dans la Verkhnovna Rada à Kiev permettant l’interdiction de la langue Russe et traitant les ukrainiens russophones de souche comme des citoyens de deuxième classe. Même si cette loi sera rapidement retiré de la Rada, une autre loi passera plus interdisant les russophones et les communistes d’avoir une représentation démocratique électorale et parlementaire juste et équitable. En Crimée en envoyait des menaces de mort contre les russophones et les tatars. Sergei Aksyonov sera élu en Crimée par un scrutin populaire, le temps que les masses se mobiliseront pour prendre contrôle des immeubles publics, pour déclarer leur indépendance et former leur propre nation. Par la suite, vu le contexte historique d’appartenance à la Russie, ils se sont joint à la Russie avec un référendum écrasant en faveur de cela. Même des observateurs occidentaux sur le sol pouvaient confirmer la légitimité de ce référendum, même si la propagande médiatique et politicienne occidentale ne voulait pas concéder ce fait. Aux Îles Féroé, pendant plusieurs siècles, les colonisateurs danois réprimaient le Féroïen et malgré tout ce peuple finira par restaurer sa langue après une longue période de survivance, et approche maintenant des démarches indépendantistes, et ont même une entente économique avec Moscou. La Groenland, comme le mentionne bien Pierre Dubuc dans son ouvrage « Le Québec et la Nouvelle Donne Internationale » (même ouvrage qui expose le rôle néfaste de Pierre-Eliott Trudeau dans le démantèlement brutal de l'URSS), aussi se prépare à reprendre son destin en main. L’Islande, avec Ólafur Ragnar Grímsson et Katrin Jákobsdóttir, avec la démocratie participative, et un antisionisme courageux, et un anticapitalisme audace, s’en sort de la crise après avoir mis les oligarques financiers en prison pour haute perfidie plutôt que de faire de l’austérité.

 

En ce qui s’agit de langage, les impérialistes du Japon, entre 1910 et 1945, avaient complètement réprimé cruellement la langue Coréenne, et en même temps, au Taïwan aussi. Ils avaient entrepris des politiques de « Japonisation », similaires à l’Anglicisation au « Canada » et en Irlande, similaires à la « Francisation » de l’Occitanie et de la Bretagne en outre des Corses et de l’Algérie sous colonisation, similaires à « l’Albanisation » du Kosovo qui était Serbe, similaires à la « Judaïsation » de la Palestine, et ainsi de suite. Nous au Québec, en Acadie et aux Premières Nations, avions donc une histoire commune de colonialisme, d’assimilation barbaresque, de génocide et de répression sous plusieurs formes, comme dans d’autres pays du Monde ayant subi un colonialisme et impérialisme d’une puissance occidentale autant que par une puissance occidentalisé ayant pris en main des méthodes similaires. Aujourd’hui, même le Hedjaz (historiquement région où se trouve la Mecque et Makkah, et dont les wahhabistes saoudiens auraient usurpés et annexés dans un bain de sang entre 1921 et les années 1930), réclame sa libération nationale et son autodétermination. Le Qatif de majorité Chi’ite aussi le réclame fasse aux répressions saoudiennes. Les Rifains et les Sahraouis, longtemps victimes d’une barbarie Marocaine royaliste frappante, veulent et brûlent une flamme d’envie pour l’autodétermination. Les Timorais Orientaux, les Papous Occidentaux, veulent s’affranchir de l’occupation indonésienne cruelle, qui, avec soutien des puissances occidentales, en a fait crever des centaines de milliers d’innocents indigènes dans le sang et le feu, au nom de la « démocratie » à l’américaine et de l’anticommunisme viscéral. Donc nous au Québec, nous avions des causes communes avec d’autres peuples dans le reste du Monde, des ennemis communs, incluant l’Anglosphère, et il est temps de se prendre en main une bonne fois. Tel-Aviv et Ottawa, Londres et Paris, Washington DC s’étaient ingéré pour écraser notre référendum de 1995, et Maître Richard Le Hir, ancien ministre de viabilité économique sous Jacques Parizeau, confirma le 3 octobre 2018 dans Point de Bascule, qu’effectivement même Tel-Aviv s’était ingéré dans ce dossier, avec le consul israélien à Montréal qui sorti les informations sur les frictions du PQ entre Parizeau et Lucien Bouchard au large public… Et nous avions vécu notre propre « Bloody Sunday » (comme 1972 en Irlande du Nord aux mains britanniques), aux mains de l’armée canadienne en 1918… Finalement, Norman Baillargeon en parle bien, dans son ouvrage « La Santé Malade de l’Austérité » les dégâts que cela aura faits au Québec. Entre-autres, d’autres sources incluant « Histoire Caché : L’Holocauste Canadien » par Kevin Daniel Annett nous en parle des atrocités d’Ottawa méconnus.

 

Norman Baillargeon en parle aussi dans ses ouvrages de la série de livres « Un Peuple à Genoux » et dans « La Santé Malade de l’Austérité », et nous en avions une telle situation gravissime et honteuse, que notre secteur public, nos programmes socioéconomiques, nos services incluant la santé, l’éducation du savoir, et la solidarité sociale sont en état de démantèlement complet. Par ailleurs, nous devons aussi se dire que, il est temps pour notre peuple de retrouver sa virilité, perdu depuis bien trop longtemps, de la cultiver, et de se mobiliser ensembles autour de notre étendard de la liberté, notre Grande et Glorieuse Fleurdelisé. Pendant plus de 270 ans, nos Amérindiens Autochtones-Allochtones n’ont pas cessé de préserver leur virilité, et notre peuple Québécois lui-même à un certain point, pendant plus d’un siècle, a réussi dans sa capacité de Survivance en matière de défendre son État, ses mœurs, son Patrimoine, son Héritage, ses traditions, ses valeurs, sa langue, sa démographie et ainsi de suite, en outre d’une certaine souveraineté politique. Mais ailleurs dans le Monde les combats pour la Survivance, pour la Défense Nationale et Patriotique, pour la Décolonisation, pour l’Émancipation Révolutionnaire des Peuples et des Nations, faisant opposition envers l’hégémonie libérale-libertaire, n’ont pas cessé de démontrer avec vaillance et audace, la virilité de tous ces p’tits et grands Peuples, de toutes ces Nations si glorieuses, qui refusent encore aujourd’hui de se laisser faire agenouiller. En Irlande, cela fait plus de 800 ans de Survivance et de Résistance, parfois consécutive et parfois passive, contre la domination Anglo-Saxonne. Au Yémen, pendant pratiquement un Siècle complet, malgré la famine, malgré la misère, malgré la pauvreté, malgré la désolation, malgré les blocus, le Peuple Yéménite, l’Origine des Arabes, a su résister, a su se tenir debout, contre la monarchie Arabe Saoudite usurpatrice et sournoise, contre la monarchie wahhabiste et takfiriste néoféodale la plus riche (en terme de Capital concentré aux mains du pouvoir) dans le Moyen Orient ! Agression saoudienne après agression saoudienne, et encore et toujours, le Yémen Insoumis nous démontre comment un p’tit Peuple viril peut se battre jusqu’au bout pour défendre son existence. Les partisans d’Abdel Malik Al-Houthi, se battent avec une vaillance et résilience sans appel, et arrivent parfois même à frapper en Arabie Saoudite même, et à effrayer les imposteurs qui siègent à Riyad. En Palestine, trois Intifada (Soulèvements) se succèdent contre plus de soixante ans d’Occupation viscérale et brutale sous la botte du Tsahal, du Mossad, de la Shin Bet, et de l’établissement sioniste-israélien macabre et sournois. Dans le Sahara Occidental, encore et toujours, plus de 40 000 volontaires Sahraouis se déploient constamment contre les armées Marocaines royalistes perfides et cruelles. Le courage des Sahraouis, dont la majorité a été évincée de ses terres pour vivre dans des camps de réfugié protégé par l’Algérie du FLN, ne se fait pas éteindre, et comme une Flamme Éternelle, elle brûle et refuse de mourir.

 

Au Liban, depuis les années 1950, depuis 1980-2000, allant en 2006, et ainsi de suite, le peuple Libanais, a réussi à unir ses Communistes, ses Chrétiens avec ses Musulmans et ses Druzes et autres, autour du Hezbollah maintenant majoritaire dans le parlement du pays, pour affronter et repousser, à plusieurs reprises, les hordes et mercenaires de Tel-Aviv. Jamais le Tsahal n’a subi des défaites si écrasantes dans son existence avant de s’ingérer au Liban en échec quasi-total. Le peuple Libanais, contre toutes les attentes, s’est levé comme un seul Homme, avec son Épée, pour dire haut et fort, qu’ils existent, et qu’ils ne vont jamais se plier pour aucune puissance étrangère ! La République Arabe socialiste de la Syrie de Bachar el-Assad et du Front National Progressiste et du Parti Socialiste Arabe de Renaissance, se tient encore debout malgré après plus de huit ans d’agression, malgré les sanctions économiques, malgré la « coalition » sournoise internationale qui dit « combattre » les wahhabistes un jour mais les arment contre Assad le lendemain, malgré les frappes françaises et britanniques, malgré les frappes américaines et sionistes-israéliennes, malgré les incursions saoudiennes et turques, malgré les dessins de Balkanisation et de déstabilisation, et nous pouvons constater, qu’encore plus qu’auparavant, les Syriens de toutes les grandes et petites religions dans leur Patrie, les Syriens de toutes ethnies et races, se sont unis comme un seul Homme, prêts à tout aux côtés de leur Président et de leur Armée Arabe Syrienne, de défendre leur souveraineté nationale et populaire, contre les charognards qui veulent dépouiller et déraciner et déposséder leur peuple. La Syrie baathiste, nassérienne et communiste du Front National Progressiste, la Syrie panarabe et pan-levantine, refuse de s’agenouiller, et nous témoignons ainsi des juifs, des musulmans, des chrétiens, des arabes, des kurdes, des alaouites, des yazidites, des circassiens, des turkmènes, des ouvriers et des paysans, des entrepreneurs et des étudiants, des familles, des jeunes et des aînés, et bien plus encore, en notre temps, s’unir autour de l’Étendard Tricolore Républicain Rouge-Blanc-Noir aux deux Étoiles Vertes qu’est le Drapeau National Syrien ! À la Syrie nous disons, Long Vive la Syrie de Hafez el-Assad, Long Vive la Syrie de Bachar el-Assad, Long Vive la Syrie des Lions et des Lionnes, Long Vive la Syrie Insoumise ! En Papouasie Occidentale, le peuple subi des décennies de siège génocidaire et d’agression venant de l’Indonésie de Suharto, une Indonésie usurpé depuis 1965 avec la complicité de certaines puissances étrangères assez évidentes. Malgré tout, ce peuple n’a jamais signé de reddition.

 

Cela va de même pour le Timor Oriental. Cela va de même pour la République Populaire Démocratique de Corée et la République Socialiste du Vietnam, qui ont tous les deux subis des millions de morts pour repousser les mercenaires et hordes américaines, onusiennes, sud-coréennes et autres qui agressaient et menacent toujours d’agresser leurs Patries. Dans l’Okinawa, les indigènes se réveillent contre une présence militaire américaine et japonaise atroce, et refuse de capituler devant les pressions. Ils seront prêts à tout pour déloger cette occupation illégale de leurs terres. Sur l’Île Jeju, le peuple islois ayant subi un nettoyage ethnique et une répression politique faisant périr plus de 60% de sa population depuis 1948 aux mains américaines et sud-coréennes, refuse encore aujourd’hui de se faire taire, et continue encore et toujours de résister activement contre la construction de bases militaires sur leur territoire. Aux Philippines, le peuple a fait clair qu’ils en avaient marres des oligarques du passé, et ras le bol de la présence militaire américaine (faisant plus d’un million et demi de morts depuis les fins 1800s) humiliante, en élisant au pouvoir le président Rodrigo Digong Duterte, un filipino chrétien, et l’Armée Populaire Nouvelle filipina s’est allié avec lui et avec les organisations politiques des Moros musulmans, pour faire la lutte authentique contre le narcoterrorisme et contre le narcotrafic. Duterte n’a pas eu peur non plus de s’attaquer aux trafiquants qui se trouvaient dans des positions financières, étatiques, policières et militaires de pouvoir non plus, et il a refusé de les épargner. Cela ébranle l’élite aux Philippines, et avec les menaces et les pressions américaines sous Obama et sous les conseillers corrompus de Trump (bien que Donald J. Trump avait de bonnes intentions antimondialistes et voulait réconcilier avec Putin, l'Iran, la RPDC, la Chine et d'autres, ses conseillers perfides (ceux de ces républicains vendus, et des Démocrates sordides dont l'oligarchie financière gangréneuse lui ont imposé et forcé de former un gouvernement avec) ont sabordés systématiquement les politiques internes autant qu'externes de notre collègue et partenaire Donald J. Trump, qui défend en outre sincèrement la moralité, la droiture, la famille traditionnelle et nucléaire élargi, l'innocence de l'enfance, et qui se battait aussi CONTRE les pédophiles), Duterte finira pas succomber aux pressions, mais son Peuple, va continuer ce dont il aura commencé, et ils vont continuer jusqu’à l’expulsion totale du joug et toute l’humiliation dont ce joug inflige. La République Populaire de Chine a subi presque 100 million de morts dans le 19ème Siècle, sous la dynastie Qing, aux mains des puissances françaises, anglo-saxonnes, japonaises, hollandaises, allemandes et autres qui se mirent à déstabiliser la Chine, à humilier la Chine, et la traiter d’une pizza à couper en morceaux, et en lui imposant la traite de l’opium, en outre de traités inégaux imposant les droits extraterritoriaux humiliants sur son peuple. La Révolution Xinhua de 1911 mettra fin à cette humiliation de plus d’un siècle, et Sun Yat-sen et sa femme prirent le pouvoir pour redresser la Chine.

 

Chang Kai-Shek, le collaborateur des impérialistes, va rapidement usurper cela, et avant lui, Yuan Shikai l’aura fait lui avec. Chang fera des écœuranteries sans appels, comme le Feu de Changsha en 1938, comme l’inondation délibéré du fleuve Jaune en faisant sauter les barrages, ses massacres anticommunistes génocidaires de 1927, ses liquidations sommaires des étudiants et des syndicats, ses assassinats d’opposants, et ses trois guerres civiles sanguinaires contre son rival le Patriote Mao Tsé-Toung. Chang fera aussi la Terreur Blanche partout en Chine, et couplé avec l’agression japonaise de 1931 à 1945, cela fera des dizaines de millions de morts Chinois partout dans le pays, dans toutes les 56 ethnies de la nation Chinoise. Seulement Mao Tsé-Toung, et son armée du peuple, avec l’aide de millions de soldats Soviétiques en 1945, finira par redresser la Chine de nouveau, continuant la révolution de Sun Yat-sen, et expulsant les agresseurs et leurs collaborateurs tous-azimuts autant en 1945, qu’en octobre de 1949. Chang Kai-Shek s’envolera pour le Taiwan où il fera massacrer 100 000 indigènes dans l’Incident 228, avec soutien militaire américain pour se faire. Mais même là, les taiwanais indigènes refusent de capituler et manifestent toujours une certaine forme de résistance contre cette menace du Guomindang, qui s’est maintenant traduit en une nouvelle menace sous la femme despote Tsai ing-wen, nouvelle marionnette de Washington DC. En Corée du Sud, après presque un demi-siècle de dictatures fascistes et anticommunistes viscérales, le peuple renversera la dernière présidente de cette époque, Park Gyeung-hee, dans des années récentes, lançant un message clair aux élites à Seoul et à Washington DC que personne en Corée du Sud ne veut être gouverné par un régime qui exploite son peuple et qui provoque la guerre contre la République Populaire Démocratique de Corée. Au Donbass, en Nouvelle Russie, dans les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk, les donbassiens avec la solidarité de plusieurs ex-militaires et ex-policiers ukrainiens, et la solidarité active du peuple ukrainien et de plusieurs mouvements dissidents et intellectuels dissidents ukrainiens, prirent les armes pour défendre la langue Russe, pour défendre leur Patrimoine Russe et Soviétique, et défendre leurs toits et leurs familles. Ils ont repoussé toutes les agressions et les bombardements sanglants de l’armée ukrainienne, de sa garde nationale, et des unités nazies comme Praviy Sektor et Azov et Aidar.

 

Le Venezuela Bolivarien se tient toujours debout malgré la déstabilisation interne des guarimbas, malgré les sanctions économiques, malgré la CIA, malgré le Mossad, malgré les menaces américaines étatsuniennes d’agression, malgré les ingérences continuelles de l’Espagne et des USA et du « Canada » fédérastre et de Tel-Aviv, malgré les provocations militaires colombiennes longeant la frontière. Cuba refuse de se soumettre devant les USA et ses provocations. Le Nicaragua sandiniste de Daniel Ortega se porte toujours bien devant les dessins d’assujettir son pays. L’El Salvador, ayant élu récemment l’FMLN au pouvoir, se tient lui aussi debout avec honneur et dignité. L’Équateur de Rafael Correa et de son successeur, se tient toujours debout. L’Islande nous raconte une histoire légendaire de résister les politiques austères, d’emprisonner son oligarchie financière, et de bâtir une réelle démocratie du peuple, avec pour guide des Patriotes comme Ólafur Ragnar Grímsson et Katrin Jákobsdóttir. Aux Îles Féroé, la survivance féroïenne a réussi depuis plus de deux siècles, contre la colonisation danoise, et un référendum sur l’indépendance se tiendra prochainement. En Groenland, après avoir subi tant d’humiliation aux mains américaines et danoises, les Groenlandais Scandinaves autant qu’Inuits, se mobilisèrent pour reprendre leur nation et destin en main, et attendent un sort triomphant comme en Islande et aux Îles Féroé. Les Acadiens, malgré leur Nakba entre 1754 et 1763 aux mains des envahisseurs britanniques criminels et anglo-canadiens, malgré d’avoir perdu plus de 90% de sa population d’antan, sa survivance est une réussite, et il existe maintenant plusieurs millions de personnes ayant une descendance Acadienne. L’ex-président Algérien du FLN, le colonel Houari Boumédiène n’avait-il pas lui-même dit que, la Victoire finale sera obtenue par les ventres des femmes de la nation ? Dans l’Angola, la Mozambique, l’Algérie, le Zimbabwe, la Guinée-Bissau, et d’autres de ces patries légendaires, les ouvriers et les paysans finirent par expulser leur ex-colonisateurs par la résistance féroce, et par écraser ceux qui ont voulus les déstabiliser par la suite dans des guerres civiles. Les interventions du Bloc Soviétique et des Cubains et de pleins d’autres pays anti-impérialistes ont aussi beaucoup aidés à pallier les difficultés. La Namibie s’était très rapidement affranchie de ses chaînes sud-africaines d’Apartheid pour rentre parmi le concert International des nations.

 

Les peuples Abkhazes et Ossètes du Sud, continuent toujours à se butter contre la marginalisation et le génocide dont la Géorgie tente de les infliger depuis les années 1920. L’un des plus morbides tyrans géorgiens, Mikhaïl Sakaashvili, sera détrôné en 2008 avec l’aide d’une intervention militaire russe. Entre 1998 et 1994, et encore aujourd’hui, contre les plus impossibles des chances, contre Mikhaïl Gorbatchev, contre Boris Ieltsine, contre l’Israël, contre la Turquie, contre l’Union Européenne, contre l’OTAN de l’Anglosphère, contre l’agresseur Azerbaïdjanais, contre plusieurs hordes mercenaires saoudiennes et qatariennes et talibanes, l’Arménie si Légendaire et son frère le Nagorno-Karabagh firent le jour, et atteignirent la Victoire totale. Leurs chansonniers chantent toujours de ces épopées même en rédigeant ceci ! Le peuple Iranien, a subi les famines du fin 19ème siècle et début 20ème siècle aux mains des Qâdjârs et des britanniques, faisant entre 8 à 10 million de morts. Le peuple Iranien, a subi les Safavides et les Ottomans. Le peuple Iranien, a subi entre 1953 et 1979, l’humiliation et l’oppression du Shah Pahlavi et de sa police secrète le SAVAK, mis au pouvoir par un putsch de la CIA américaine, du Mossad, du MI5 britannique, des services secrets Français, de l’AIVD hollandaise, de la BND ouest-allemande, de l’MÏT turque, et de d’autres puissances complices incluant les saoudiens, les qatariens, les émiratis, les jordaniens et les marocains. Ce règne de la Terreur fit 300 000 victimes de torture dans les donjons du SAVAK (selon les sources cité dans l’État Voyou par William Blum et des documentaires du PressTV Iranien sur la question), fit au jour des liquidations sommaires anticommunistes et antisyndicales viscérales, fit au jour des centaines de massacres sommaires, et environs 60 000 morts entre 1978 et 1979 lorsque le Shah voulait tout faire pour écraser le soulèvement Iranien Populaire et National et Spirituel du Ayatollah Ruhollah Khomeiny. Ici aussi, les Chrétiens Orthodoxes Arméniens se joindront à la cause Iranienne en masse, formant des unités partisanes pour soutenir ce soulèvement. Des dissidents militaires et policiers, des kurdes, et des communistes, avec des Musulmans autant majoritaires Chi’ites qui minoritaires Sunnites, avec des Iraniens de Souche autant que des autres minorités Turkmènes, Ouzbeks, émigrés Afghanes, Irano-Azerbaïdjanaises et ainsi de suite, se mirent ensembles pour renverser le Shah et l’expulser de leur Patrie. Les étudiants prirent éventuellement la rue aussi pour encercler l’ambassade américaine, longtemps un nid d’espions, pour demander son expulsion du territoire Iranien souverain et intègre.

 

L’Arménie et l’Iran depuis sont de forts alliés Chrétiens-Musulmans, et se tiennent debout ensembles contre leurs plus hostiles ennemis du voisinage. L’Iran a d’ailleurs contribué économique et militairement à l’Arménie pendant ses heures de vérité entre 1988 et 1994 contre les hordes azerbaïdjanaises et leurs maîtres impérialistes. Les Grecs firent au Monde en entier à plusieurs reprises, leur esprit de résilience, contre les Perses de Xerxès, contre les Ottomans Turcs, contre les Allemands du Kaiserreich de Guillaume II, contre les Autrichiens-Hongrois, contre les Allemands fascistes hitlériens et les italiens fascistes mussolinistes, et entre Dekemvriana allant jusqu’aux années 1970, les Grecs ont résisté contre les agresseurs anglo-saxons américains-étatsuniens et britanniques, résistant aussi contre les juntes grecques militaires, contre les plus impossibles attentes, subissant massacre après massacre, subissant des quantités énormes de morts, mais jamais les Grecs ne se sont rendus. Maintenant, avec la Troïka austère de l’Union Européenne, les Grecs prirent et prennent toujours la rue pour manifester et faire la grève éternelle contre cette nouvelle source d’oppression. Les Serbes, comme les Grecs, comme les Arméniens et les Iraniens et les Syriens et les Algériens, auraient vécus depuis longtemps des ennemis communs de ces genres, et finirent par gagner. En 1999, l’OTAN perdra environ 60 avions, hélicoptères et drones, allant jusqu’aux environs de 170 unités aériennes selon d’autres sources, dont deux avions furtifs F-117 et un avion furtif B-2 minimum, abattus par les Serbes et les unités de défense aérospatiale avec des commandants compétents comme Zoltan Dani. Les Serbes feront aussi abattre environ 450 missiles de l’OTAN, et utilisèrent des modèles appâts de leur équipement militaire pour détourner les missiles ennemis, faisant réduire leurs pertes réelles d’équipement militaire à seulement quatorze vieux chars d’assauts, et préservant ainsi une grande quantité de l’armée Serbe intacte toujours en service aujourd’hui. Les Serbes prirent la rue aussi, en dépit des bombardements intenses de l’OTAN, pour chanter des chansons et danser et lever des pancartes pour dénoncer l’agression. Génocide après génocide, nettoyage ethnique après nettoyage ethnique, occupation après occupation, agression après agression, et jamais une seule fois les Serbes ne se sont laissé faire agenouiller. Encore aujourd’hui, contre leurs politiciens corrompus et collaborateurs avec l’OTAN et l’Union Européenne, les Serbes manifestent et brûlent des drapeaux de puissances impérialistes responsables pour leur condition humiliante actuelle.

 

Les Rifains de souche Amazighe, au Maroc, malgré les massacres au gaz chimique des années 1920 par les Espagnols et les Français, malgré les oppressions Marocaines brutales entre 1958 et 1959, continuent toujours de prendre la rue pour demander une Patrie pour appeler la leur. Les Sahraouis et les Rifains, victimes de cet oppresseur dans les dizaines de milliers de morts, de blessés et de prisonniers, ne se rendent toujours pas, et ne se rendront Point. Au Laos, en Afghanistan, en Cambodge, au Honduras, en Haïti, au Sri Lanka, et ainsi de suite c’est encore et toujours des histoires de bravoure et d’héroïsme patriotique contre les nombreux agresseurs qui ont voulus piller et saccager ces nations. En Afghanistan il reste encore une grande poche de la population ordinaire qui rêve un retour aux temps Soviétiques sous l’ex-président Mohammed Najibullah Ahmadzai et qui rêvent d’expulser l’OTAN de ses terres. En Sainte Russie, c’est des histoires de jadis et d’actualité, de résistance constante contre des perfides agresseurs, sur plusieurs siècles sans fins. Les Khazars des années 600 ont été expulsés et démolis par le Tsar Svyatoslav Igorevitch le Brave et ses armées. Après plus de 200 ans de Survivance et d’occupation, les Russes reprirent leur Patrie et expulsèrent les hordes Mongoliennes. Dans les Guerres Nordiques, Pierre le Grand finira par organiser son peuple dans des grandes batailles comme à Poltava en 1709, et expulser et anéantira les armées suédoises agressantes, dont même leurs élites formations Carrolliennes, les envoyant promener et faisant Charles X courir se réfugier à Istanbul. Pendant la Guerre de Crimée des grands officiers comme Aleksandr Souvorov mèneront les armées Russes à la victoire contre les anglo-saxons, contre les italiens, contre les français, contre les ottomans, et contre d’autres impliqués dans ce dossier d’agression envers la Sainte Russie. Les guerres Napoléoniennes en Russie, verront l’anéantissement de toute la notoire et redoutable « Grande Armée » de Napoléon I Bonaparte. Le général Broussilov en juin de 1916 lancera une offensive fulgurante du peuple Russe contre les hordes de Guillaume II, terrassant son armée sous le soleil brûlant de l’été, et envoyant un signal clair à Berlin que la question pouvait se régler assez rapidement. Entre 1918 et 1922, l’Union Soviétique, contre toutes les attentes, repoussera les agressions occidentales, allemandes et japonaises de ses terres, et des marins Québécois mutineront contre leurs officiers anglo-canadiens, en solidarité avec la résistance Soviétique. Aucuns massacres tsaristes ni de ces puissances étrangères faisant des millions de morts, n’ont sus éteindre la Flamme Bolchévique qui ne voulait pas se faire taire. Ni même le massacre de Winston Churchill aux armes chimiques en 1919 à Mourmansk. Et bien-sûr, la Grande Guerre Patriotique de 1941 à 1945 fera l’épreuve ultime. Et nous au Québec aussi, avions résisté longtemps…

 

Dedans chaque génération le peuple Québécois/Acadien, Autochtone, Métis, Diaspora-Irlandais ont affirmés leur droit à la liberté nationale ainsi qu’à la souveraineté ; plusieurs durant les siècles antécédents ils l’ont réclamés par les armes. Des nombreux soulèvements Amérindiens des aïeux, au soulèvement Irlandais de Avril 1800, à la Rébellion des Patriotes de 1837-1838, aux résistances de 1755-1758 des Acadiens contre le Grand Déracinement mené par les Britanniques, à la Rébellion de décembre 1837 du Haut-Canada (inspiré par le Mouvement des Patriotes du Bas-Canada, autrement dit du Québec), à la révolte de 1838 des Patriotes ainsi que des Chasseurs Républicains mené par William Lyon Mackenzie, aux glorieux Soulèvements contre les Guerres Boers, aux Soulèvements des Fenians et de la Fraternité Irlandaise Républicaine de 1866-1871, à la Rébellion de la Rivière Rouge de Louis Riel, à la Rébellion de 1885 du Nord-Ouest, aux Soulèvements Anti- Conscription de 1917 et 1944, aux luttes antifascistes de Norman Béthune, à la Guerre d’Octobre 1970 du FLQ, les manifestations aux Olympiques de 1976 (où des milliers de militaires et de gendarmes anglo-canadiens fédéraux étaient en train de militariser le sol Québécois en occupation pour nous empêcher de contester le pouvoir à Ottawa, menaçant par ailleurs de tirer sur les foules de nos manifestants !), à la Rébellion d’Oka en 1990, à l’Impasse Armée Insurrectionnelle au Lac Gustafson de 1995 ; le peuple a combattu avec de la glorieuse résilience contre la perfide Couronne Britannique réactionnaire, contre les établissements Canadiennes fédéraux. Se Levant Debout sur ce droit fondamental en outre de à nouveau le réclamer par les armes devant le monde entier, nous proclamons désormais la République des Québécois et des Premières Nations comme étant un État Indépendant Souverain, et nous jurons nos vies et les vies de nos camarades en armes à la cause de sa liberté, de son bien-être, ainsi que son exaltation parmi les nations. Solidarisons avec le Nunavut aussi !

 

Nous avons entamés d’autres combats aussi par les manifestations monstres et grèves intersyndicales de nos ouvriers et paysans. Nous nous souvenons des grands syndicats comme le CSN (sous Michel Chartrand), du Front Commun en 1972, de la Grève des journalistes de La Presse, le FRAP (Front de l’Action Politique) à Montréal, les manifestations de l’RIN (Rassemblement pour l’Indépendance Nationale) en octobre de 1964 contre la visite de la Reine Élisabeth II, et nous pouvons aussi nous souvenir de d’autres épisodes de soulèvements dans notre Histoire, incluant la Révolte des Pêcheurs Gaspésiens en 1909, l’Affrontement à Ristigouche en 1981, la Crise de Val D’Or, le Printemps Étudiant en 2005 à 2007, le Printemps Étudiant Érable et Québécois entre 2011 à 2017 et même encore jusqu’à présent, les Grèves du Fonctionnariat Public (incluant celles de la STM sur les questions Conciliation Famille-Travail, et contre l’Austérité ; et les grèves des Fraternités Policières au Québec incluant celles du SPVM ; celles des pompiers, des ambulanciers, des professeurs, des médecins et d’autres incluant dans les Centres Locaux d’Emplois et les CPEs) où notre population aura combattue avec vaillance, autant que par les armements dans le passé que par des manifestations pacifiques mais souvent sabotés par des agents d’infiltration policière ou sinon par des attentats faux drapeaux par les services secrets canadiens tout cela dans le but de salir et diaboliser nos rébellions, pacifiques ou de moyens de rapports de force. Malgré nos nombreux rendez-vous ratés avec l’Histoire, notre peuple persévère toujours dans sa Lutte pour la Libération Nationale Anticolonialiste, ainsi que sa Lutte pour son Émancipation Prolétarienne Révolutionnaire et nous allons les Réussir !

 

La République des Québécois ainsi que des Premières Nations a, en outre, désormais droit à l’allégeance de chacun de ses hommes et femmes. La République garantie, la liberté civile ainsi que religieuse, des droits égaux et des opportunités égaux à tous ses citoyens, puis de là déclare également sa détermination à poursuivre le bonheur et la prospérité de toute la nation et de toutes ses parties, chérir tous les enfants de La nation également, tout en demeurant inconscient des différences soigneusement cuirassés par un gouvernement étranger, qui a divisé une minorité de la majorité dans le passé. Jusqu'à ce que nos armes aient apporté le moment opportun pour la création d'un gouvernement national permanent, représentatif de l'ensemble du peuple de cette terre et élu par les suffrages de tous ses hommes et femmes, le Gouvernement Provisoire Révolutionnaire, dans celui-ci, administrera les droits civils et les affaires militaires de la République en confiance du peuple. Nous mettons la cause de la République sous la protection de nos glorieux Peuples, dont nous invoquons leurs bénédictions sur nos armes, et nous prions pour que personne qui servira cette cause n’en soit déshonorant par la lâcheté, l'inhumanité ou le viol. Dans cette heure suprême, la nation doit, par sa valeur et sa discipline, et par la promptitude de ses enfants à se sacrifier pour le bien commun, se révèle digne de l'auguste destinée à laquelle elle est appelée. Nous faisons appel au soulèvement populaire ainsi que national par les moyens de grève générale, boycott de l’impérialisme financier de l’Anglosphère, puis de cesser notre participation à la consommation. Notre contexte actuel rend quasi-impossible le soulèvement armé, mais ces trois moyens seront notre chemin vers le début de notre triomphe divine. Même s’il n’est plus possible de faire un soulèvement armé, il nous reste encore quelques moyens pacifiques.

 

Nous allons aussi, en outre d’encourager la grève et désobéissance générale, encourager l’élection d’une Assemblée Nationale du Québec remplie de députés révolutionnaires et indépendantistes et traditionnalistes et nous allons les encourager d’aller de l’avant avec une motion proclamant et déclarant unilatéralement notre indépendance en utilisant ce texte. Dans le Droit Constitutionnel nous allons encourager la création d’une Cour Constitutionnelle Québécoise soutenue par l’Internationale Eurasienne et Tricontinentale des pays anti-impérialistes pour contrebalancer la Cour Suprême du « Canada » fédéraliste illégitime dont ses juges sont nommés de toute évidence par Ottawa et dont ces juges vont effectivement être les défenseurs et larbins des intérêts financiers profiteurs usuriers ainsi que des intérêts impérialistes et colonialistes et néocolonialistes-mondialistes usurpateurs de l’oligarchie financière gangréneuse et des autres éléments élites qui profitent du Système en place qui nous exploite et nous corrompre et nous opprime. Nous allons aussi encourager l’ouverture d’un dossier dans le Droit International, dans un tribunal arbitré par des pays anti-impérialistes, et nous allons déposer nos chefs d’accusations contre Ottawa, et démontrer les injustices canadiennes qui justifient notre indépendance, ainsi que les avantages positives en droits politiques, juridiques, constitutionnels et socioéconomiques que notre Indépendance nous accordera. Il est temps de dire que nous voulons faire partie d’un nouveau monde courageux qui se tient debout contre le joug de la mondialisation néolibérale décadente et post-moderne. Il est temps de dire que nous allons cesser de nous compter des peurs à nous-mêmes, et que nous allons nous affirmer ! Devant les guerres hybrides, les agressions impérialistes, et le fait que des braves peuples donbassiens, palestiniens, nord-coréens, iraniens, syriens el-Assad, yéménites, russes, serbes, algériens et autres ont combattus et combattent toujours avec résilience et vaillance contre les puissances impérialistes qui tentent à maintes reprises de les agenouiller, il est temps pour nous au Québec de démontrer une virilité comparable au leurs !

 

La Nakba de la Palestine a eu lieu, comme pour bien des peuples, incluant le nôtre. L’ex-militaire du Tsahal israélien juif antisioniste, Miko Peled, s’est rangé avec son père l’ex-général Mattiyahou Peled, dans le camp du peuple Palestinien colonisé, au point de se marier avec une militante indépendantiste Palestinienne, et d’en écrire un livre assez intéressant sur leur évolution vers le soutien du peuple Palestinien dans « The General’s Son ». L’historien israélien juif antisioniste Ilan Pappé, aura publié « Le Nettoyage Ethnique de la Palestine » en anglais, pour contrecarrer le narratif sioniste-israélien officiel sur la fondation du pays et exposer ce qui s’était réellement passé. Ici même au Québec Occupé, et dans le reste du « Canada » fédérastre, nous vivons une situation de narratif officiel assez similaire, comme quoi ce pays a été fondé dans le « bien ». Mais tout partout, si nous ouvrons les penderies de squelettes qu’on nous cache, nous allons trouver, le passé sinistre de ce pays, et le présent de ce pays, qui ne cesse pas d’être sournois et macabre au plus haut niveau. Nous avions un devoir comme tout autre peuple opprimé et colonisé. Cela est clair que depuis longtemps, nous sommes une nation avec une identité distincte, avec ses propres mœurs, avec son propre État, sa langue, et ainsi de suite. Depuis longtemps nous avions évolué différemment que la France, et malgré les frictions tragiques du passé, il y a toujours eu plus de relations cordiales entre les Québécois et les Premières Nations, que ce dont le « Canada » ou les britanniques avant eux pourraient même se dire avoir. Nous avions réussis à mettre en place en outre un fait accompli, grugeant petit à petit, des assises d’État pour notre nation. Nous approchons d’avoir la maîtrise totale sur les cinq piliers de nation, comme l’expliquait Iosif Vissarianovich Dzhugashvili dans son ouvrage Marxisme et la Question Nationale. Nous réaffirmons aussi le droit inaliénable du peuple à la destitution de ces dirigeants qui échouent de servir les meilleurs intérêts nationaux-populaires-spirituels du p’tit peuple. Il fait longtemps que nous avions les caractéristiques de notre propre nation, et il serait bien le temps de l’affirmer haut et fort avec grande certitude, sans la moindre crainte ni la moindre hésitation. Pour sûr, que nous serons capables et en mesure, de le crier haut et fort, parmi le concert des pays ! Il est temps de se proclamer une République qui se mobilisera autour d’un Conservatisme Révolutionnaire, une Gauche du Travail et Droite des Valeurs ! Il est temps d’hurler haut et fort le slogan des Premières Nations : « Idle No More » (Plus Jamais Assis) et de déclarer notre Indépendance !

 

SECTION III : NOS RAISONS POUR NOTRE MOTION DE SOULÈVEMENT POPULAIRE ET NATIONAL, PARTIE I :

 

Nous allons donc lister les raisons qui font que nous avons décidé qu’il n’existe aucune autre option:

 

  1. L'historique des atrocités capitalistes impérialistes, fascistes et colonialistes Canadiennes Anglo-Saxonnes envers les Francophones, les Anglophones de la classe populaire, nos communautés Immigrantes et les Autochtones ; ainsi que les abus d'aujourd'hui commis par Ottawa ainsi que ses collaborateurs au Québec Occupé, dans l’Acadie Occupé, en outre dedans les Premières Nations Autochtones Occupés.
  2. La fausse démocratie et l'illusion du choix faisant de notre système une imposture toujours sous le joug de la Couronne britannique, du capitalisme américain étatsunien, du colonialisme canadien-fédéraliste, et du sionisme, dont tous nos partis politiques principaux en sont complices… sans compter des actes de haute perfidie comme les accords sur l’industrie automobiliste et bien d’autres.
  3. L'État profond et ses faux drapeaux, opérations stings et campagnes d’infiltration et de salissage contre les personnes.
  4. L'austérité de thérapie choc perfide imposé sur le Québec, par la mondialisation, par l’FMI, la Banque Mondiale, et manœuvres fiscales d’Ottawa.
  5. L'Anglicisation, la Sionisation, la Libéralisation, la Privatisation et l’Américanisation contre le Québec détruisant nos valeurs et nos identités.
  6. Une portion des gens eux-mêmes qui dorment au gaz et ne bougeront pas en soulèvement populaire sauf si quelques personnes avec des couilles le font en premier, et seulement si ce sera notre Assemblée Nationale du Québec qui va proclamer officiellement ce droit légitime.
  7. Le fait que les manifestations se font soit ignorer, réprimer, ou saborder par des agents provocateurs, comme en France et ailleurs.
  8. Le fait que la troisième guerre mondiale arrive contre la Mère Russie et la Chine et tous autres pays anti-impérialistes, et qu’historiquement le Canada (une marionnette viscérale aux Étatsuniens Américains) fait vite recours à la conscription forcé et se sert du Québec comme de la poudre de canon pour ses guerres (ceci était l'étincelle pour la première révolte énorme en Irlande de Pacque en 1916 contre les Britanniques).
  9. Le fait que si rien ne bouge les choses vont que s'empirer sous le Canada réactionnaire et révisionniste.
  10. Nous allons avoir le soutien d’alliés concrets et solides dans le Canada Anglais dans nos démarches contre Ottawa, contre le fédéral, dont l’Alberta et le Saskatchewan, dont les Provinces Maritimes en ex-Acadie, qui sont appauvris et négligés et politiquement dépossédés, et dont les Albertains et Saskatoon n’ont plus de patience avec les manigances d’Ottawa d’hésiter sur les oléoducs et gazoducs pour transférer leurs produits pétroliers et gaziers vers des ports pour pouvoir export ailleurs. Nous pouvons faire entente avec eux et obtenir des redevances de cela.
  11. Nous sommes en plusieurs aspects une colonie, et comme toutes autres peuples ailleurs, uniquement un soulèvement et une indépendance donneront le peuple Québécois sa libération nationale anticolonialiste ainsi que son émancipation prolétaire révolutionnaire et traditionnaliste.
  12. La dégénération nihiliste-hédoniste-postmoderniste-néolibérale-libertaire de notre société: où les valeurs moraux, la famille traditionnelle, le mariage traditionnel, la solidarité, l’esprit communautaire sont tous menacés par le joug des vices sociétaux telles que l’adultère, pédophilie, les stupéfiants, l’alcoolisme, le tabagisme, l’avarice, l’égoïsme (l’hyper individualisme), la débauche, la décadence, la déshumanisation et désensibilisation entre humains, la commercialisation et virtualisation des relations humaines, le racisme et le sectarisme, les faux drapeaux, la postmodernité dystopique, la misandrie et l’androphobie, le racisme institutionnel fédéral, le profilage (racial, social, sexiste-misandre) et brutalité des corps policiers (auquelle nous attribuons le blâme aux politiciens, et idéologues du système, eux qui perpétrés et perpétués ce système), l’austérité, la privatisation et la libéralisation, la destruction de la moralité sociétale, la culture « pop » des capitalistes, le matérialisme et la culte de la consommation crasse, la culte des célébrités crasse, la pollution et la destruction de notre environnement, les inégalités économiques, etcetera. La pauvreté et la criminalité ont aussi conjointement augmentés et c’est gravissime.
  13. Les langues, cultures et valeurs de nos communautés immigrantes/allophones de l’Orient, l’Amérique Latine, l’Est Europe, l’Irlande, la Scandinave, l’Asie, l’Australasie, l’Océanie, la Polynésie (la région du Pacifique en entier dans cette référence), le Moyen Orient, l’Afrique ; ainsi que les langues, cultures et valeurs de nos communautés francophones/acadiennes et amérindiennes-autochtones-allochtones et métissés sont également tous menacés par l’assimilation et le génocide culturel et l’Anglicisation forcé par l’établissement canadienne fédérastre.
  14. Même la langue anglaise est en déclin total dû à la novlangue introduite par la culture « pop » du capitalisme dans l’Anglosphère.
  15. La Fin du Communisme dans le Bloc Soviétique signifia ainsi la Fin de la Social-Démocratie en Occident, car les oligarques capitalistes-impérialistes ne voient plus aucuns rivaux concrets qui pourraient inspirer des Révolutions ouvrières et paysannes, et donc plus aucunes raisons de garder en places les généreux filets sociaux qu’ils nous ont accordés pendant quelques décennies pour nous amadouer et nous rendre dociles. Maintenant ils vont de l’avant avec le joug de la thérapie du choc au néolibéralisme avec les néoconservateurs, pour nous imposer un capitalisme décadent, prédateur, désastreux, affreux, sauvage, expansionniste, post-moderne, décadent, nihiliste et destructeur dans sa nature avare.
  16. Ils tentent de continuer leurs coupures budgétaires dans le secteur public et dans nos filets et programmes socioéconomiques publics, ils veulent tout privatiser et libéraliser, ils veulent nous imposer une austérité barbaresque et augmenter les coûts de vie et prix de commodités et services essentiels de base dans notre société. Ils veulent nous imposer ce nouveau régime, et la brutalité policière, et les faux drapeaux, les aident bien.
  17. Les atrocités continuelles envers les Premières Nations Amérindiennes Autochtones-Allochtones, envers les Irlandais et Écossais, envers les Francophones du Québec, envers les Allophones-Immigrants, la pauvreté qui touche nos compatriotes anglophones et anglo-saxons autant au Québec que dans les « Provinces Maritimes » qui composaient l’ancienne Acadie… ainsi que les abus continuels commis par les multinationales canadiennes à l’outremer en Amérique Latine, en Afrique, en Asie, et par les militaires canadiens en Libye, en Syrie, en Afghanistan et en Haïti.
  18. Le soutien fédérastre canadien de l’impérialisme américain et britannique, du néocolonialisme allemand et français et belge et hollandais, de l’austérité européenne écrasant la Grèce et l’Irlande et le Portugal et l’Espagne, de la guerre barbaresque du régime fasciste ukrainien oligarchique d’Euromaidan sous Poroshenko et sa junte de Kiev contre le p’tit peuple innocent du Donbass, de l’agression atroce par l’Arabie Saoudite contre le Yémen ainsi que les Manifestants du Bahreïn et Qatif (les envoyant $15 milliard en blindés, drones et autres), l’Occupation sioniste-israélienne brutale envers la Palestine, l’Occupation humiliante des Sahraouis aux mains du Maroc, et le régime Sud-Coréen illégitime qui peut emprisonner n’importe qui postant un tweet soutenant la Corée du Nord de façon idéologiquement solidaire et sympathisante.
  19. Les disparitions et assassinats envers des Amérindiens qui continuent d’arriver avec la complicité policière, aussi récemment que le documentaire « Ce Silence qui Tue » qui a passé le 13 août 2018 à 20 :30 dans le Carré Cabot, ainsi que le programme gouvernemental de la traite de personnes exposé par Marie-Claude Montpetit qui n’a pas été arrêté.
  20. L’autocensure canadienne de son passé criminel, terroriste-étatique, sanglante et oppresseur pour nous imposer une doxa illusoire de l’Histoire sucré avec de la propagande douce, un narratif officiel illusoire qui aussi exporté à l’étranger pour attirer des immigrants vers ce piège de pays.
  21. Pleins de médecins immigrants et autres immigrants diplômés, incapables de se trouver un emploi dans leurs domaines, se retrouvent soit chômeurs, soit chauffeurs de taxis, soit gardiens de sécurité pour des entités privés, ou sinon se retrouvent itinérants.
  22. Plus de 50% des Québécois jugent que les difficultés de l’endettement et de la pauvreté sont les raisons primaires derrières leur stress.
  23. Notre Système néolibéral n’a que fait accroître non seulement les inégalités socioéconomiques mais aussi les problèmes de santé physiques et mentaux, en outre d’avoir augmenté le chômage et l’itinérance dans les milieux les plus défavorisés.
  24. La CNESST est coupable de plusieurs séries de perfidies envers les travailleurs et travailleuses accidentés, et de collusions avec les patronats. « Le Livre Noir de la CSST » par Linda Normandin, travailleuse accidenté, en parle de ces faits déconcertants.
  25. La Cour Suprême et d’autres aspects de notre système de « justice » défectueux, assurent la pérennité absolue du « Canada » fédéraliste aux détriments de tous ceux qui se font écrasés sous son joug et sous ses bottines.
  26. Les aventures impérialistes du Canada fédérastre et des États-Unis d’Amérique, de Londres, de Tel-Aviv et des autres complices, contre le reste du Monde, provoquant ainsi la forte possibilité d’une troisième guerre mondiale, pouvant enfreigner notre neutralité géopolitique.

 

SECTION IIIB : NOS RAISONS POUR NOTRE MOTION DE SOULÈVEMENT POPULAIRE ET NATIONAL, PARTIE II :

 

Nous allons donc lister les raisons qui font que nous avons décidé qu’il n’existe aucune autre option:

 

  1. Le 1% à 10% le plus riche du « Canada », fait 200 fois plus de revenus que le reste de la population en entier, et contrôlent à eux seuls plus de 50%-60% des richesses capitaux du pays, tant dis que le reste de la population ne partage que moins de 20% de ces mêmes richesses, nous révèlent Oxfam ainsi que l’Institut Broadbent et l’Institut du Nouveau Monde.
  2. L’historique de perfidie dans le transfert territorial du Labrador pour l’annexer dans le « Canada » avec Terre-Neuve…
  3. L’historique de haute perfidie économique (et politique et militaire) dans des ententes comme l’ALÉNA, le démantèlement sauvage du programme d’aviation militaire CF-105 « Arrow » pour acheter de l’armement américain à la place (faisant congédier plus de 15 000 ouvriers et ingénieurs, les plongeant ainsi dans le chômage, la dépression et l’alcoolisme, dont la plupart étant des Québécois de Souche).
  4. L’Exode tragique de 900 000 à 1 million de Québécois dans les temps du 19ème Siècle à cause du sous-développement économique, faisant de cela un exode aux proportions de la Nakba (catastrophe) Palestinienne où des millions de Palestiniens quittèrent leurs territoires ancestraux pour évader le nettoyage ethnique et le génocide du régime sioniste-israélien qui a déjà fait 1 million de victimes et de morts entre 1947 et 1949, dont plus de 100 000 morts directement et un autre 900 000 morts dans les camps et dans les conditions économiques atroces…
  5. La répression cruelle contre le Parti Patriote mettant des milliers de citoyens ordinaires en prison, forçant ainsi les Patriotes à devoir prendre les armes pour défendre le peuple et leur Parti contre cette répression cruelle… et la pendaison et l’exil le 15 février 1839 des chefs Patriotes.
  6. La répression cruelle pendant la Crise d’Octobre de 1970 et les dizaines de milliers de Québécois qui y seront victimes.
  7. Les atrocités de l’armée canadienne, de la police monté et de la SQ pendant la Grève des Pêcheurs Gaspésiens de 1909, pendant la Crise de la Conscription en 1918, et pendant les Crises de Ristigouche 1981, Oka 1990, Lac Gustafson 1995, Burnt Church en 2000.
  8. Les atrocités de l’armée canadienne, aux côtés des britanniques, durant les Guerres Boers (où les camps de concentration génocidaires d’extermination furent inventés et feront inspiration plus tard aux français coloniaux en Algérie, aux américains en Corée et au Vietnam, et en particulier aux exemples comme l’Allemagne hitlérienne fasciste, l’Espagne de Francisco Franco et le régime sioniste-israélien), et la barbarie crue des émeutiers pro-impérialisme contre les manifestants Québécois anti-guerre dans cette même période honteuse de l’Histoire.
  9. Les centaines de milliers de victimes dans le Monde aux mains du néocolonialisme canadien fédéraliste, dans des cas énumérés dans des dizaines d’ouvrages comme « Canada Impérialiste » par Todd Gordon, et « Extraction du Sang : Impérialisme Canadien en Amérique Latine » par Todd Gordon et Jeffrey Webber, et dans des documentaires qui en parlent juste autant.
  10. La collaboration britannique et canadienne auprès des américains et des français dans le « Plan Morgenthau » contre l’Allemagne de l’après-guerre entre 1945 et 1951, faisant plus de 6 à 7 million d’allemands périr dans des camps de concentration, et un autre 16 million de victimes aux mains d’un programme déconcertant, systématique de désindustrialisation et de nettoyage ethnique pendant cette même période, comme bien mentionné dans plusieurs sources percutantes incluant le livre « Other Losses » par l’historien anglo-canadien James Bacques.
  11. Les assauts continuels de la police monté contre les Premières Nations entravant leurs territoires ancestraux, entravant leurs droits inaliénables, entravant la pêche de subsistance et forçant ces communautés d’accepter la présence néocolonialiste de compagnies canadiennes empêtrant sur leurs terres pour les industries pétrolières et minières vampiriques.
  12. La légitimité questionnable du « Canada » comme entité, vu que aucun Homme dans la population ordinaire n’a jamais été consulté pour tout ce qui s’agit de la Conquête britannique de 1760, l’Acte de Québec (1774, 1791), l’Acte d’Union de 1840, l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique de 1867, l’Acte « Indienne » des « Sauvages », l’Acte de « Civilisation Graduelle », l’Acte de « Sédition », le Statut de Westminster de 1931, la Loi sur les Mesures de la Guerre, la Loi sur la Conscription, la Pendaison et l’Exil des Patriotes le 15 février 1839, la Pendaison de Louis Riel « même si tous les chiens du Québec devaient aboyer » (citation de Sir John A. Macdonald), le Grand Déracinement de l’Acadie entre 1755 et 1763, les Rafles des 1960, les atroces pensionnats, le Rapatriement Constitutionnel Fédéral de 1982 sans la signature du Québec et sans référendum populaire, la signature de l’ALÉNA avec les États-Unis d’Amérique, la construction de l’aéroport de Mirabel (en dépit des habitants antécédents, sans consultation locale, et sans indemnisation, faisant ainsi déraciner plusieurs dizaines de milliers de familles de leurs terres), l’austérité et les privatisations (en dépit de l’opinion populaire et de l’opinion des organismes sociocommunautaires et du fonctionnariat public), la Loi C-51 (passé dans le silence radio médiatique sous les conservateurs de Stephen Harper avec la collaboration complète des libéraux de Justin Trudeau),  la tentative de 2008 d’utiliser la clause nonobstant sous Harper pour dissoudre le parlement, la Loi 89 dans l’Ontario, le « Règlement 17 » contre la langue Française, et ainsi de suite… bâtissant de facto, un régime et pays, dans l’illégalité, l’informalité, l’imposture, le sang, le feu et la sournoiserie. Cela se faisant dans le même style que la dissolution et désintégration illégalement, inconstitutionnellement, illégitimement, impopulaire de l’Union Soviétique en 1991 par les notoires « Accords de Belazhyova », en dépit total et en ignorance arrogante complète du Grand Référendum Soviétique Étouffé du 17 mars 1991 dans lequel plus de 76% des peuples Soviétiques (dont plus de 80% d’ukrainiens) auraient voté OUI pour la préservation du système socialiste soviétique et OUI pour la préservation des frontières Soviétiques. Comme en Yougoslavie, où la perfidie d’Anton Markevitch, de Franjo Tudjman, d’Alijo Izbegovitch, de Malevitch, et des autres, iront démanteler et sauvagement privatiser leur Patrie et l’Occidentaliser avec une cruauté et un versement de sang sans parallèles. Comme en Albanie après la mort de Hoxha, où les oligarques locaux privatisèrent le pays sauvagement, et qu’en 1997-1998 l’OTAN débarqua pour écraser dans le sang un soulèvement populaire albanais opposé à la privatisation et opposé aux schémas pyramidaux qui s’en suivirent à travers cette époque. Le « Canada » a été sauvagement bâti illégalement, tant dis que l’URSS, la Yougoslavie, et l’Albanie ont été démantelé et sauvagement privatisé et libéralisé illégalement. Nous ne pouvons plus de l’entité canadienne tenant compte de son illégalité, sa sournoiserie, sa duplicité et sa cruauté.
  13. Les ventes d’armements (véhicules blindés aux saoudiens, fusils aux ukrainiens néonazis depuis Euromaidan et Poroshenko, drones aux sionistes-israéliens, fusils aux monarchistes marocains, équipements logistiques aux turcs, et balles du SNC pour la Colombie fasciste et sanglante), et l’introduction intrusive et envahissante d’instructeurs militaires du « Canada » en Ukraine pour assister les militaires ukrainiens et les bataillons fascistes de la « Garde Nationale » (comme Azov, Aidar, et Praviy Sektor) dans leur guerre sanglante envers le peuple rebelle du Donbass.
  14. Les provocations de Justin Trudeau et de Stephen Harper à l’égard de la Mère Russie, de la Chine, de la République Populaire Démocratique de Corée, du Venezuela, de Cuba, de l’Iran, de la Syrie el-Assad, de l’Algérie du FLN, du Yémen, du Donbass, et d’autres pays anti-impérialistes visés par l’Empire Anglo-Sioniste et ses larbins dans le Monde. Sans oublier le soutien militaire (par l’ambassade canadienne en Jordanie) en armements illégaux aux groupes takfiroterroristes wahhabistes déstabilisant la Syrie de camarade Bachar el-Assad.
  15. Les provinces Anglophones appauvries des Maritimes, traditionnellement l’Acadie, ont été assez abusés par Ottawa et laissés errer à la merci du sort. Nous pouvons fort possiblement fusionner leurs luttes avec celles du peuple Acadien occupé et exilé, les joindre à notre Bannière.
  16. Selon le rapport de juin 2016 « Quelles sont les causes de l’endettement public du Québec ? » par l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS), la dette du Québec a été causé d’abord par la diminution des transferts fédéraux (32 %) et parla privatisation d’entreprises publiques couplé à la baisse de l’impôt des entreprises privés (30 %). La hausse du service de la dette due à de hauts taux d’intérêt réels (21 %), les baisses d’impôt aux particuliers oligarchiques (14 %), ont joués des gros rôles dans notre endettement fiscal.
  17. Si nécessaire, nous allons créer une Cour Constitutionnelle Québécoise et une Assemblée Constituante, pour poursuivre Ottawa aux tribunaux.
  18. L’Inde (pantin de Washington DC, de Tel-Aviv et d’Ottawa) escalant des tensions avec la Chine au niveau des Himalaya.
  19. Les provocations de l’OTAN et de ses larbins envers l’Iran, où en début janvier 2019 le Pentagone américain déclara son intention de guerre.
  20. L'imposition par François Legault, Justin Trudeau et Doug Ford et d'autres, d'une "Loi d'Urgence Sanitaire" en permanence qui n'a fait que nous plonger en état de despotisme avec le parlement à Ottawa se faisant ainsi constamment suspendu et reporté indéfiniment à une autre date ultérieure.
  21. L'ingérence gravissime de notre système de santé sous cette clique coloniale, qui a pendant des décennies négligé notre système de santé et nos autres programmes sociaux, faisant ainsi une crise de CHSLD où nos aînés ont péris en masses pendant la plandémie de COVID-19 / SRAS-CoV-2 de cette année, 2020.
  22. Les gravissimes provocations de la part des établissements colonialistes fédérâstres, pronviciaux et municipaux envers nos Nations Autochtones et Métis, avec des menaces génocidaires envers nos concernant nos barricades, des tentatives répétitives d'infiltration, et des menaces de mort par des gens comme Luc Lavoie.
  23. Violations gravissimes des Dix Commandements de la même religion autour de laquelle le "Canada" avait été ainsi bâti sous.
  24. Violations gravissimes des lois E-19 et C-47 de régime colonial lui-même, en matières d'exportations d'armements à des régimes violant gravement et sévissant gravement les droits des personnes et commettant des atrocités tels que l'Ukraine fascist Bandérovite Nazi, l'entité du régime sioniste "Israel", le régime Wahhabi takfiri saoudien (et ceux du Bahreïn, Qatar, Émirats Arabes Unis, Koweït, Jordanie, Maroc et Turquie sous Erdogan, et l'ex-Mali d'IBK)
  25. Violations gravissimes des Conventions de Génève, des Conventions contre le Génocide, des Conventions contre la Prolifération Nucléaire (ayant contribué assez largement aux arsenals nucléaires de l'Inde, des sionistes, l'ex-régime apartheid sud-africain et de d'autres régimes du genre en leur exportant le savoir-faire et l'uranium)
  26. Violations gravissimes des articles 10 (sections 1 et 3), 11 et 12 de la Résolution 2200A de l'Assemblée Générale des Nations-Unis (Pacte International des Droits Économiques, Sociaux et Culturels).
  27. Haute trahison en se soumettant à des chefs d'états étrangers (OMS, Reine Élisabeth (alors que constitutionnellement celle-ci n'était plus valide depuis la Loi de la Révision de Statut en 1893 faisant de jure la Reine Victoire comme étant la dernière Reine britannique sur le "Canada", et que les régimes KKKanadiens succédents ont continués malgré tout de préter serment à "Sa Majesté" sournoise", passant des lois en obtenant sa ratification et signature, tout ce dans l'illégalité constitutionnel même du pays et en contradiction avec la constitutionnalité britannique même qui avait pourtant annullé la "Couronne" en 1893), L'OTAN, l'FMI et ainsi de suite).
  28. Violations gravissimes des conventions onusiennes à l'égard des Premières Nations, donc ainsi le "Canada" ne suit que le "droit international" là où ceci lui convient mais le désobéi catégoriquement là où ceci ne lui convient pas, en toute sournoiserie et hypocrisie paradoxale et ironique.
  29. Violations gravissimes envers la Kaienerekowa (La Grande Loi de la Paix), Loi Suprême de Cette Terre, originalement sous l'influence puissante de la Confédération Haudenosaunee/Iroquoise, avant la colonisation, Confédération qui avait pour intention d'unir toutes les Premières Nations en "Amérique du Nord" dans sa meilleure capacité. Les Kayoni (Wampums) 73, 80 et 92 ont été sévèrement violés par le régime colonial et l'entité "Canadian", et ses instances autant fédérâstres que provinciales et municipales, nous donnant ainsi le droit d'invoquer Kayoni 61 de la Grande Calamité, et d'invoquer nos droits selon Kayoni 80 et 92, d'expulser tous étrangers qui violent cette terre et ses nations. Ainsi nous proclamions donc le temps est arrivé de dire aux oligarques coloniaux de plier baggages et de s'exiler.
  30. Violations gravissimes envers nos droits naturels à l'autodétermination et à l'autodéfense collective, droits naturels également confirmés dans articles 1 et 51 de la Charte de la Déclaration Universelle des Droits de l'ONU.,, sans oublier l'empoisonnement icitte avec pertubateurs endocriniens et autres poisons.

 

SECTION IV : NOS CONCLUSIONS

 

Nous allons maintenant énumérer ci-dessous une liste de nos grevances en leur totalité, et cela sera la conclusion de notre motion parlementaire :

 

  1. NOTANT les crimes historiques du colonialisme Anglo-Saxon des Britanniques aux Canadiens contre les Francophones (Québécois, Acadiens, etcétéra) ainsi que nos Premières Nations ; les abus historiques contre les provinces de la région d’Acadie, ainsi que la marginalisation historique et omniprésente contre notre Québec, contre la région de l’Ancienne Acadie, contre les Premières Nations, ainsi que les territoires de Terre-Neuve-Labrador ; et ce dont camarade Pierre Vallières avait noté dans son Livre Les Nègres Blanc d’Amérique, en outre de ce dont André D’Allemagne nota dans Le Colonialisme au Québec, ce dont Normand Lester note dans Le Livre Noir du Canada Anglais Tomes 1 à 3, ainsi que ce dont notent des livres et films documentaires de multitudes d’autres auteurs qui auraient compilés les crimes d’Ottawa
  2. SOULIGNANT les tentatives de répression politique, la censure, la diabolisation, la brutalité policière, et les faux drapeaux pour réprimer l’indépendance Québécoise ainsi que opprimer les mouvements authentiques des ouvriers (ières) et paysans (annes) pour la justice sociale ainsi que pour la libération nationale authentique et sans préconditions, sans attachements postcoloniaux envers l’ancien régime oppresseur à Ottawa et ses complices de Tel-Aviv, Paris, Berlin, Londres, Washington DC, Riyad, Doha, Ankara, Tokyo, Kiev, Seoul, Taipei, Casablanca et ainsi de suite qui sont coupables d’autant d’écœuranteries envers leurs peuples et envers le reste du Monde
  3. SOULIGNANT les crimes de génocide contre les Amérindiens Autochtones-Autochtones de Souche, Immigrants de leurs Souches et les Francophones de Souche, incluant les pensionnats et pleins d’autres abus, et l’usurpation des noms autochtones pour des marques anglo-oligarchiques.
  4. SOULIGNANT une politique continué de diabolisation contre les Francophones, certains Immigrants (exemple Russophobie, haine contre l’Islam (projet de loi 62 du libéral Couillard par exemple, et surtout les fascistes et orangistes-loyalistes du Canada Anglais), et autres formes de racisme et sectarisme) et nos  Autochtones (Amérindiens)
  5. OBSERVANT une politique de truquage de référendums, corruption de votes, corruption politique, mensonges médiatiques sur toutes sortes de sujets, dettes odieuses, paradis fiscaux, fausses promesses, ainsi qu’une fausse démocratie auquel que tous les politiciens sont vendus et collaborateurs au Canada ainsi qu’aux grands patrons
  6. OBSERVANT une politique de subvention aux compagnies et conglomérats géants le temps que leurs dirigeants pillent l’argent dans des paradis fiscaux et mettent leurs employés à la porte en congédiement de masse (comme a été et est toujours le vas auprès de Bombardier qui renvoi des milliers de travailleurs tout en recevant des milliards de dollars canadiens en subventions BS-Corpo de l’ex-régime collaborateur de Philippe Couillard)
  7. SACHANT avec grande inquiétude que le Canada est membre de l’OTAN et donc fera partie et avait déjà fait partie de plusieurs guerres néocolonialistes mené par les Américains et les Britanniques et leurs valets pour recoloniser, terroriser et écraser les pays souverains, prolétaires, indépendants, et anti-impérialistes du monde
  8. SACHANT avec grande inquiétude que le Canada, étant membre de l’OTAN, est également assujettis à l’Article 7 de l’OTAN, pourrait faire part d’une troisième guerre mondiale dans laquelle l’OTAN capitaliste-fasciste-impérialiste ainsi que ses valets auront l’intention de tenter une agression impérialiste contre la Russie, contre le Donbass, contre la Chine, contre l’Iran, contre le Venezuela, contre l’Algérie, contre Pyongyang, ainsi que contre nos frères et sœurs de la Syrie socialiste de Bachar El-Assad, nous notons avec grande inquiétude la possibilité d’une guerre nucléaire (mené par l’Axe de Malveillance Anglo-Américaine), et du retour de la conscription forcé, ainsi que l’utilisation du peuple Québécois comme poudre à canon pour vos foutus guerres Occidentaux contre le reste du monde
  9. ADHÉRANT avec GLOIRE à la déclaration de soutien venant du général Charles de Gaulle qui en 1967 aura dit « Vive le Québec Libre ! », ainsi qu’aura mobilisé l’armée française à Saint-Pierre-et-Miquelon avec intention de libérer le Québec, et sa rencontre avec Daniel Johnson (Père) pour tenter d’aller de l’avant avec l’Indépendance
  10. ADHÉRANT avec GLOIRE aux principes de Frantz Fanon dans « Les Infortunés de la Terre » et dans « Les Masques Noirs et Blancs », et ceux de Pierre Vallières dans « Nègres Blancs d’Amérique », d’André D’Allemagne dans « Le Colonialisme au Québec », de David Leroux dans « Anesthésie Générale », et d’autres, nous disant de nous décoloniser mentalement et reprendre notre virilité collective, et de s’affranchir autant de nos chaînes physiques que nos chaînes psychologiques et psychiatriques
  11. AFFIRMANT avec CONNAISSANCE notre droit au soulèvement populaire et libération nationaliste anticolonialiste, ainsi qu’au droit à l’autodétermination, qui sont des droits inaliénables ainsi qu’universels inscrits dans la Charte de la Loi Internationale de l’ONU
  12. AFFIRMANT et REMERCIANT le soutien historique du grand camarade Houari Boumédiène ainsi que l’FLN de la République Populaire Démocratique d’Algérie durant 1970
  13. AFFIRMANT notre droit inaliénable à une meilleure société économiquement égalitaire vu que le « Canada » (perfidement séditieux envers son propre peuple) a échoué ses obligations comme signataire du Pacte International sur les Droits Socioéconomiques ainsi que Culturelles ; et que les perfides collaborateurs québécois séditieux ont échoués dans l’application d’article 45 de leur propre Charte sur les Droits ainsi que Libertés, puis de leur propre Loi sur la Pauvreté passé en 2000
  14. AFFIRMANT nos droits aux territoires ancestraux de l’Acadie et du Labrador qui nous ont été pris depuis trop longtemps et dont notre injure se fait toujours ressentir
  15. CONSTATANT la longue historique de mensonges et de cachoteries en ce qui concerne notre propre passé et présent, sans compter la diabolisation viscérale du communisme et de d’autres modèles idéologiques à l’outre-mer qui refusent d’adhérer à la mondialisation néocolonialiste de l’hégémonie Anglo-Sioniste libérale-libertaire-nihiliste-hédoniste-technocrate-misandre postmoderniste, son capitalisme néolibéral, et ses alliés dans la brutale domination fascisante du Monde en entier
  16. CONSTATANT que le grand Iosif Vissarianovich Dzhugashvili avait proclamé part le Kominterm que les partis politiques de l’International doivent soutenir et démontrer solidarité envers les aspirations légitimes de l’autodétermination Québécoise, Acadienne, Amérindienne Autochtone-Allochtone et Métisse et que dans son dernier discours de novembre 1952 au 19ème Congrès du PCUS que tous partis et toutes organisations politiques populaires et nationaux doivent soutenir les traditions et les croyances de tous les peuples du Monde, pour pouvoir affronter correctement, l’hégémonie mondiale libérale-libertaire qui vise à nous déconstruire
  17. Nous CONDAMNONS la corruption politique, les inégalités, les injustices, les exploitations, les abus, les mensonges, sous ce système réactionnaire, décadent, et collaborateur des libéraux comme Philippe Couillard, du Clique Desmarais, avec le Canada libéral et colonialiste
  18. Nous CONDAMNONS avec VÉHÉMENCE les connexions Canadiennes avec l’Impérialisme Capitaliste Occidentale, le soutien du Fascisme en Ukraine et en Colombie et en Sud-Coréen et au Japon et au Taiwan, le soutien de l’Apartheid Sioniste et la Colonisation punitive des Territoires Occupés de la Palestine, le soutien envers des régimes féodales et Wahhabites comme les Saoudiens ou la dictature néo-Ottomane d’Erdogan, le soutien envers des organisations takfiroterroristes Wahhabites comme les Daesh ou les groupes « modérés » dans le cadre de déstabilisation et de guerres hybrides contre des pays souverains qui veulent être antimondialistes
  19. Nous CONDAMNONS avec VÉHÉMENCE les politiques d’austérité thérapie choc, le congédiement en masse des travailleurs, la marginalisation envers les immigrants et les fausses promesses faites pour eux, la marginalisation socioéconomique et racisme subtil contre les Francophones, l’Anglicisation du Québec, la marginalisation navrante et continué contre les Autochtones, ainsi que la négligence envers les Anglophones ouvriers et paysans du Québec vivant en misère et pauvreté
  20. Nous CONDAMNONS catégoriquement tous les crimes du Canada ainsi que ses alliés dans le monde dont nous avons déjà mentionné et dont nous n’avons pas nécessairement tout mentionné ci-dessus dans les textes antécédents de ce document, car ces crimes sont bien nombreux et continuent de se faire aujourd’hui même
  21. Nous DÉNONCONS les collaborateurs politiciens qui se laissent faire devenir tous les marionnettes fédéralistes
  22. Nous DÉNONCONS toutes tentatives de diviser les Québécois et de diaboliser les Francophones, Immigrants ainsi que les Autochtones-Allochtones
  23. Nous DÉPLORONS avec véhémence, le nouvel Accord de Libre-Échange entre Justin Trudeau et les USA, ce qui va couler nos industries agroalimentaires, et coulera davantage d’autres secteurs économiques qui ne pourront pas faire de la compétition devant les géantes multinationales américaines néocolonialistes mondiarastres
  24. Nous RECONNAISSONS des parallèles entre notre lutte de libération nationale Québécoise ainsi que toutes les autres luttes de libération nationale anticolonialiste authentique légitime historique et présente contre les oppresseurs réactionnaires des Occidentaux ainsi que ceux de leurs valets
  25. Nous RECONNAISSONS qu’il n’existe aucun alternatif à un soulèvement populaire et à une déclaration unilatérale d’Indépendance pour notre Libération National, et que même pas Mandela avait eu sa victoire paisiblement (Apartheid est tombé parce que le régime était devenu trop faible après d’avoir été abattu dans ses aventures impérialistes autour de la région, par une glorieuse intervention militaire Cubaine avec soutient des autres puissances du Bloc Communiste ainsi que des pays socialistes-Arabes et socialistes Panafricains contre Apartheid), que même pas Gandhi avait eu sa victoire (Churchill s’en foutait si Gandhi crevait de faim, et les Britanniques se sont uniquement retiré parce que l’Union Soviétique avait mis pression diplomatique-militaire sur eux, parce qu’il y aurait eu des révoltes d’envergure venant de l’Association Socialiste Républicaine de l’époque et des organisations politiques communistes patriotiques, ainsi que le fait dont les Anglo-Saxons étaient également en faillite fiscale après les dépenses de la Deuxième Guerre Mondiale). L’Espagne en 2017, aura utilisé avec impunité, sa brutalité policière, pour écraser dans le sang, les souhaits référendaires démocratiques et aspirations d’autodétermination du peuple Catalan, attaquant même les bureaux de vote et arrêtant les politiciens indépendantistes. Ottawa, Washington DC, Londres, et Tel-Aviv s’étaient aussi ingéré en 1995, truquant le référendum, diabolisant le référendum, et l’écrasant par des manœuvres sales. Nous avions donc nos propres leçons ainsi de les leçons ailleurs dans le Monde incluant le cas Catalan, pour nous prouver que nous ne devons plus adhérer aux voies choisis par notre ennemi, c’est-à-dire, les méthodes dont Ottawa, ses alliés et ses larbins, pourraient nous imposer concernant notre libération nationale
  26. Nous FAISONS APPEL à l’Unification Générale des Francophones (Québécois, Acadiens, Français de France, Franco-Ontariens, Franco-Manitobains, etcétéra), des Métis, des Amérindiens/Autochtones/Premières-Nations, des Anglophones prolétaires vivant en pauvreté et en misère, ainsi que nos frères et sœurs Immigrants et Allophones qui ont déjà vécu ici depuis un bon moment mais continuent encore de souffrir des injustices sous le joug de l’établissement libéral et colonialiste Canadienne ; pour ouvrir une lutte unis contre l’Oppresseur à Ottawa, pour s’unir autour de notre noble Déclaration d’Indépendance, et y adhérer à ses principes
  27. Nous RÉCLAMONS NOS DROITS face à L’INDIGNATION ainsi que toutes les PROVOCATIONS et les INJUSTICES de la part de l’Établissement Canadienne postmoderniste, révisionniste, néolibéral, fasciste/Nazi/Bandérovite, néoféodale, impérialiste, pro-Sioniste, pro-Wahhabiste, pro-Ottomane, décadent, corrompu, et colonialiste, nous VOULONS que notre humiliation collective, que notre émasculation collective, puisse enfin cesser de se faire
  28. Nous AFFIRMONS ainsi notre intention de bâtir un modèle idéologique et système unique aux circonstances et aux mœurs de notre Nation, qui sera unique au Monde.
  29. Nous DÉCLARONS avec INDIGNATION que face aux diabolisations, aux mensonges, aux injustices (contre nous ainsi que contre le reste du monde), aux politiques réactionnaires, aux faux drapeaux, aux répressions et aux censures, ainsi qu’aux collaborations contre le peuple Québécois, que nous voyons aucune réconciliation avec le régime Canadien, et que nous voyons uniquement une voie en tant que solution : nous DÉCLARONS donc notre Indépendance, sans Préalables, et sans Préconditions !
  30. Nous PROCLAMONS avec FIERTÉ, HONNEUR, DIGNITÉ, CONSCIENCE, et ESPRITS-SAINTS la création d’une Grande République Populaire Démocratique Révolutionnaire du Québec ainsi que des Premières Nations (Greater People’s Democratic Revolutionary Republic of Québec whilst also the First Nations) dans laquelle nous aurons de la justice socioéconomique, du vrai pluralisme, un État patriotique et bienveillant, un futur sans foutaises, ainsi qu’une position anti-impérialiste et non-aligné dans la géopolitique, et que nous faisons donc appel à un soulèvement populaire avec férocité, pour réaliser ce Rêve Légitime ! Nous sommes des Musulmans, des Chrétiens, des Juifs antisionistes, des Bouddhistes, des agnostiques, des Sikhs, des Hindouistes, des Taoïstes, des Shintoïstes, ainsi que d’autres croyances ici au Québec, TOUS UNIS POUR LIBÉRER NOTRE MÈRE-PATRIE CONTRE LA JOUG DES OCCUPANTS D’OTTAWA ! Unissons-nous pour une Gauche du Travail et une Droite des Valeurs !
  31. DÉPENDANT des choix des masses, nous allons nous FUSIONNER et DÉCLARER INDÉPENDANCE RÉAFFIRMÉ ET RÉASSUMÉ main dans la main avec la Confédération Haudenosaunee/Iroquoise des Six Nations de Kanien'kéha:keh, La Terre du Silex, et renégocier et restructurer, avec consensus démocratique, Kaienerekowa, et renouveler la Tekeni Teiohate Kayoni (La Wampum des Deux Voies) de Coexistence entre nos Nations et Peuples. Des conventions constitutionnelles seront tenus dans le reste du "Canada" afin de savoir s'ils seraient intéressés de faire partir de notre nouvel État-Nation, ou s'ils préfèrent aller vers forger leurs propres Destins. Finalement, entre autres, Nous Citoyens, REPRENIONS CONTRÔLE des SALAIRES de nos militaires et policiers et songeront à couvrir les dépenses syndicales dans le cadre du Réveillon. Nous proclamons ainsi aussi LA DISSOLUTION de l'État actuel, et nous PROCLAMONS l'État-Nation à venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Drapeau National Populaire du Québec et de l’Acadie (l'autre possibilité, lien icitte) és) Confédérant le tout, incluant les Haudenosaunee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Drapeau National Populaire de la Confédération Haudenosaunee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Drapeau De Nos Forces Armées Militaires Warriors-Guerriers Rotiskenra’kéh:te de la Nation Fusionné lorsque nous serions libres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Drapeau des Patriotes 1837-1838 pour nos Milices Patriotes à travers la Nation

 

VIVE LE QUÉBEC LIBRE ET RÉPUBLICAIN ! JUSTICE ET HONNEUR POUR NOS AÏEUX ET DONNONS FORCE À LEURS IDÉES !

 

VIVE LE SOCIALISME ET VIVE LE PATRIOTISME ! QUÉBÉECOIS, UNISSEZ-VOUS ! LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

 

DÉFENDONS TOUTES NOS VALEURS CULTURELLES TRADITIONNELLES, MORALISTES, AINSI QUE NOS CROYANCES!

 

DÉFENDONS NOTRE SOLIDARITÉ COLLECTIVE, NOTRE VIRILITÉ, NOTRE SOUVERAINETÉ, NOTRE DIGNITÉ HUMAINE AINSI QUE NOTRE HONNEUR !

DÉFENDONS LA FAMILLE TRADITIONNELLE NUCLÉAIRE, LE MARIAGE TRADITIONNEL FIDÈLE, AINSI QUE NOTRE DROITURE!

 

NOUS NE DEVONS PAS ETRES FORCÉS À PAYER (VIA L'AUSTÉRITÉ) POUR LES CONNERIES DE L’OLIGARCHIE FINANCIÈRE FÉDÉRALISTE!

 

NOUS N’AVONS RIEN À PERDRE AUTRE QUE NOS CHAINES ! DEBOUT LES CITOYENS INSOUMIS ! CANADA DEHORS !

 

QUÉBÉCOIS DE TOUTES ETHNIES, ORIGINES/NATIONALITÉS, LANGUES AINSI QUE CROYANCES RELIGIEUSES, UNISSEZ-VOUS COMME UN ÉPÉE! JOIGNONS NOS MAINS AVEC NOS FRÈRES ET SŒURS AMÉRINDIENS AUTOCHTONES, FORGEONS UN FRONT COMMUN!

 

POUR UNE SOLIDARITÉ FIRME ET FÉROCE AVEC L’AXE DE LA RÉSISTANCE !

 

POUR UNE EURASIE ET TRICONTINENTAL FORTES CONTRE LE QUATRIÈME REICH ANGLO-ATLANTISTE (OTAN – UE – ENTITÉ SIONISTE ET LEURS LARBINS POLICHINELLES FASCISTES/NÉO-NAZIS (COMME CES NÉO-BANDÉROVITES EN UKRAINE), WAHHABISTES, NARCO-TERRORISTES, RACISTES, SECTAIRES) !

 

VIVE L’INDÉPENDANCE, VIVE LA LIBERTÉ, VIVE LA FRATERNITÉ, VIVE L’ÉGALITÉ, LA MORALITÉ, ET LA DROITURE ! JUSQU’À LA VICTOIRE, TOUJOURS !

 

Avec Tous Respects Dues,

 

Le Gouvernement Parallèle Provisoire et le Conseil National Transitionnel du Réveillon et du Salut de notre Peuple

 

L’Assemblée Nationale du Québec, Au Nom du Peuple Québécois, du Peuple Acadien, des Provinces Maritimes Appauvries, et des Premières Nations Autochtones-Allochtones Amérindiennes; main dans la main avec les Militaires et Policiers Mutinés, avec les Fonctionnaires D'État Mutinés, avec les Organismes Sociocommunautaires, avec les Conseils des Premières Nations et avec les Gouvernements Traditionnels des Premières Nations, avec nos Sociétés Warriors et Regroupements de Patriotes

 

Sondages au Québec: (1), (2), (3), (4), (5), (6), (7), (8), (9), (10), (11), (12), (13), (14), (15), (16), (17), (18), (19), (20), (21), (22)

 

Sondage dans lequel la majorité des gens sont tannés du paupérisme d'être sans-abris, et qu'en fait, 1 "Canadian" sur trois a VÉCU OU CONNU QUELQU'UN dans cet état: (lien original) | (format PDF)

 

Situation gravissime de vouloir privatiser nos institutions policières et militaires et les remplacer ("épauler" pour commencer) avec des mercenaries sans droits de syndicalisation: (1) | (PDF)(Lien sur FB)

 

Les commentaires gravissimes de Luc Lavoie: (lien original) | (lien PDF sur notre site) | (lien au fichier MP3)

 

Ci-dessous vous allez également trouver trois vidéos des 50 000 à 100 000 manifestants Patriotes et Warriors le 8 août 2020 samedi contre la "Loi Sanitaire". Une manifestation monstre sans équivalents à "Montréal" depuis longtemps, et dont les masses meRdias ont voulus censurer, diaboliser, taire, ou bien envoyer des fausses photos pour salir notre crédibilité en faisant certains naïfs parmi nous partager les fausses photos. Voici donc les VRAIS VIDÉOS de la manifestation, incluant une preuve assez indiquante de comment nous mentent nous les masses meRdias et leurs journalopes en disant qu'il y avait "seulement une dizaine de personnes"... ouin, "dizaines" mon oeil tabarnak! Nous encourageons nos alliés militaires, policiers, fonctionnaires d'État, et même des dissidents dans les rangs du SCRS et autres agences d'espionnage de continuer à se tenir droit main dans la main avec nous, et de rester mutinés à jamais. Le Peuple Uni, Jamais ne sera Vaincu ! Comme Lionel Groulx le disait si bien, notre Nation, NOUS L'AURONS !

 

#Québec
#Метиса
#QuébecLibre

#UNGA2200A

#GiletsJaunes (#AmarijoPenty)
#SnowWolfQuotes
#AxisOfResistance

#AlainSoralARaison
#KanienkehakehLibre
#PrioritéDuDroitQuébécois

#SnowWolfExecutiveOrders

#CinquièmeThéoriePolitique
#PriorityHaudenosauneeLaw